L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Samedi 15 Décembre 2018

CAP industrie du futur AVEC Auvergne Rhône-Alpes entreprises

Auvergne Rhône-Alpes Entreprises Accompagne les entreprises régionales vers le futur

Auvergne Rhône-Alpes Entreprises Accompagne les entreprises régionales vers le futur

Fabrication additive, réalité virtuelle, réalité augmentée, robotique collaborative, jumeau numérique… L’industrie du futur frappe à la porte des entreprises. Et certaines lui ont déjà ouvert leurs portes grâce au dispositif « Ambition Industrie du futur » lancé et financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et piloté par l’Agence Auvergne Rhône-Alpes Entreprises.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes, sous l’impulsion de son président Laurent Wauquiez, a lancé un plan « Ambition Industrie du futur » pour accompagner les PME et ETI régionales dans leur projet de réindustrialisation à travers l’implémentation de solutions industrielles du futur et la conduite de projets de modernisation de sites de production. Objectif : améliorer la productivité des entreprises face à la concurrence internationale.

Un budget d’1,7 million d’euros

Confié à l’Agence Auvergne Rhône-Alpes Entreprises, ce plan s’est traduit, en 2017, par le lancement d’un Appel à manifestation d’intérêt (AMI) qui propose deux volets d’accompagnement : « Tout d’abord un volet d’accompagnement pour favoriser l’intégration de technologies innovantes comme la fabrication additive, la réalité virtuelle et la réalité augmentée, la robotique collaborative mais aussi un volet important de modernisation des sites industriels, lignes de production intelligentes, alliant numérique et robotique », décrit Patrick Monassier, référent stratégie régionale d’innovation chez Auvergne Rhône-Alpes Entreprises.

A la clé pour les entreprises accompagnées : un financement - jusqu’à hauteur de 30 000 euros par entreprise, soit 80 % d’intervention publique - pour des expertises conseils permettant à l’entreprise de disposer de diagnostics, d’analyses et d’études de faisabilité pour engager des plans d’investissements sécurisés et efficients. « Il s’agit avant tout d’accompagner l’entreprise sur sa stratégie de modernisation par l’apport d’experts extérieurs ayant une très large vision et expérience des domaines, indépendamment des solutions qui pourront être mises en place », précise Patrick Monassier qui décrit le processus : « Pour l’entreprise, c’est simple et très concret. Une rencontre sur le site avec le dirigeant pour approfondir ses besoins et sa vision de l’industrie du futur, adaptée à son entreprise. Après qualification de son dossier et mise en concurrence de plusieurs prestataires pré-qualifiés, l’entreprise choisit avec nous le prestataire qui sera à même d’apporter la plus forte plus-value sur le projet d’accompagnement. » 

Une forte diversité dans les entreprises accompagnées

Au total, ce sont 65 entreprises qui ont été accompagnées en 2017, sur l’ensemble de la Région, principalement des PME ayant une stratégie en matière d’Industrie du Futur avec un engagement fort du dirigeant. « Le panel des entreprises accompagnées est très diversifiée : une très grosse PME qui possède un puissant outil de production sur lequel l’introduction de nouvelles technologies, l’expertise en management de la production, la numérisation et la robotisation sont des axes d’améliorations stratégiques ; des Pme plus modestes pour lesquelles l’adoption d’outils numériques et d’automatisations sont nécessaires pour s’adapter aux demandes des clients souhaitant de plus en plus de souplesse, de réactivité et de coûts compétitifs. Nous accompagnons aussi quelques belles entreprises centenaires, fortes de savoir-faire régionaux, qui possèdent une réelle dynamique d’adaptation et d’innovation », précise Patrick Monassier.

Les nouvelles technologies et la robotique ont la cote

La fabrication additive trouve, dès à présent, une place de plus en plus importante dans les entreprises, les innovations dans ce domaine sont très fortes aussi bien en terme de technologies que d’offres matériaux. « Nous avons accompagné plus de 10 entreprises en 2017 sur des projets de fabrication additive, à travers principalement des expertises permettant aux industriels d’orienter leur stratégie d’investissement face à la diversité des solutions proposées et des retours sur investissement que cela peut engendrer. Il y a une réelle prise de conscience de la part des dirigeants sur les apports et transformations que cette technologie va amener dans l’outil de production et au-delà. » La Réalité Virtuelle et la Réalité Augmentée commencent à intéresser de nombreux industriels, dans des champs d’applications très diverses, allant du jumeau numérique à la formation d’opérateurs : « C’est le cas de la société grenobloise Dufi eux par exemple, qui conçoit et construit des machines d’usinage de grande capacité pour l’aéronautique principalement. Dans le domaine de la formation d’opérateurs amenés à intervenir dans des environnements très dangereux, la simulation numérique permet aussi de former en toute sécurité ces personnes d’une façon très efficace. »

Sur la majorité des projets accompagnés, la robotique émerge de façon importante comme solution d’automatisation intelligente, évitant aux opérateurs des tâches répétitives en les recentrant sur des actions à plus forte valeur ajoutée. La robotique collaborative - cobotique - commence à intéresser de nombreux industriels : pour exemple l’accompagnement de la chaudronnerie iséroise CIC Orio qui s’est lancé un défi : inventer la chaudronnerie 4.0. Pour cela, elle investira 10 M€ sur cinq ans dans l’automatisation de ses processus, en regardant notamment du côté de la technologie.

Un déclencheur pour les dirigeants d’entreprises

Un peu plus d’un an après la mise en route du programme, le bilan est réellement positif pour les entreprises accompagnées. « Pour une majorité de dirigeants, ce programme est un déclencheur, un vrai tremplin pour accompagner la modernisation, gagner en productivité, et anticiper les défis de demain. Les experts que nous avons pré-qualifiés amènent à l’entrepreneur une vision extérieure très enrichissante et leur connaissances techniques », conclut Patrick Monassier.

Le programme est déjà reconduit sur 2018 avec un budget en hausse. Objectif : accompagner 80 entreprises ayant des projets stratégiques, pour les rendre plus compétitives et leur donner l’opportunité d’intégrer dans les meilleures conditions l’environnement et les technologies de l’Industrie du Futur.

80 entreprises accompagnées en 2018

Gérard GUYARD - Président d’Auvergne Rhône-Alpes Entreprises.« Le dispositif Ambition Industrie du futur est parfaitement adapté aux attentes des entreprises régionales, engagées dans la modernisation de leur outil de production compte tenu de leurs perspectives de croissance. Elles peuvent compter sur les équipes de notre Agence Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises et de nos partenaires pour les accompagner dans cette transformation numérique qui révolutionne la manière de concevoir les produits, de les fabriquer, de les commercialiser et de les livrer. Ce dispositif qui fait appel à des experts sélectionnés pour leur savoir-faire et leur expérience assure aux entreprises de mener leurs projets de façon sécurisée et effi ciente. Les résultats étant au rendez-vous, le Conseil Régional nous a ainsi renouvelé sa confiance pour reconduire ce dispositif qui va nous permettre d’accompagner 80 entreprises en 2018. » Gérard Guyard - Président d'Auvergne Rhône-Alpes Entreprises.

A la pointe de l’Industrie du Futur

Anabel ANDRÉ-LAURENT - Vice-présidente de la Région Auvergne- Rhône-Alpes déléguée à l’économie et« 1ère Région industrielle de France, Auvergne-Rhône-Alpes est surtout la région de France qui s’est le plus massivement engagée pour se positionner à la pointe de l’Industrie du Futur en Europe. Nous avons des savoirfaire exceptionnels et des avantages concurrentiels indéniables dont nous pouvons être fiers. Aujourd’hui nous voulons aller plus loin. C’est toute l’ambition du Plan « Industrie du futur » lancé par la nouvelle région qui accompagne 400 entreprises par an. A travers son action de proximité, la Région, son agence et ses partenaires assurent un accompagnement direct et dans la durée des entreprises, que ce soit pour implémenter de nouvelles solutions en matière de robotique ou de réalité virtuelle et augmentée, pour moderniser, développer ou étendre leur site industriel, ou encore pour apporter un coaching dans le montage des projets. Nous permettons également aux entreprises d’intégrer les nouveaux process de production de management et se doter des meilleurs outils numériques. » 
Anabel ANDRÉ-LAURENT - Vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée à l’économie et aux entreprises.

Ils bénéficient du dispositif « Ambition Industrie du Futur »

 

« Nous faisons le pari qu’en investissant dans les dernières technologies et en développant une organisation 4.0, nous pourrons améliorer notre productivité. »
Olivier Six, Pdg de CIC-Orio (Isère)

 

« Une entreprise du futur est aussi une entreprise qui sait motiver ses salariés, et dans laquelle il fait bon travailler ! »
Bruno de Chaisemartin, Pdt de Supermétal (Haute-Savoie)

 

« En intégrant l’impression 3D métallique dans nos procédés, nous pourrons être très réactifs. » 
Patrick Chouvet, Dirigeant d’EAC (Drôme)

 

« La fabrication additive apporte de nouvelles perspectives aux métiers de la transformation métallique. » 
Vincent Nourrisson, Pdg du Groupe Nourisson (Loire)

 

« L’avenir appartient à ceux qui sauront pratiquer l’innovation permanente sur les produits comme sur les services. »
François Ligier, Pdg de Ligier (Allier)

 

« Avec le jumeau numérique, nous pourrons réaliser unemise en route virtuelle de nos machines outils, anticipant ainsi les problèmes de conception. » 
Sylvain Desmarais, Responsable du bureau d’études de Dufieux (Isère)

Haut de page