L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Lundi 10 Décembre 2018

CAP industrie du futur AVEC Auvergne Rhône-Alpes entreprises

CIC ORIO forge son avenir

Olivier Six

Olivier Six

L’entreprise d’ingénierie métallique CIC Orio s’est lancé un défi : inventer la Chaudronnerie 4.0. Elle investira pour cela 10 M€ sur 5 ans dans l’automatisation de ses process.
Sa stratégie s’accompagnera d’une mutation de son organisation et de la création d’une centaine d’emplois. Elle est encouragée dans ce projet par Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises qui lui a remis en avril dernier un trophée « Ambition Industrie du Futur » * dans le cadre du salon Industrie Lyon 2017.

Ceux qui ont testé le « Pas dans le vide », cette structure entièrement vitrée installée au sommet de l’Aiguille du Midi à Chamonix, ont pu mesurer le travail de CIC Orio, à travers la solidité des éléments de soutien. Spécialisée dans l’étude, la fabrication, l’installation et la maintenance d’ensembles mécaniques, métalliques et chaudronnés, CIC Orio est de ces sociétés qui ne reculent devant aucun défi. Celui qu’elle s’apprête à relever est sans doute l’un des plus ambitieux de ses 30 années d’histoire : inventer la Chaudronnerie 4.0. Une aventure qui prend ses racines en janvier 2006, lorsque deux entrepreneurs, Olivier Six et Patrick Varot, rachètent la Chaudronnerie Industrielle de Claix (Isère), alors modeste société de 7 salariés…

le pas dans le vide

Un développement éclair

En un peu plus de dix ans, l’entreprise, renommée CIC Orio en référence à la Constellation d’Orion, aura racheté huit entreprises, enrichissant d’autant son éventail d’expertises (ingénierie, mécanique, chaudronnerie, serrurerie, levage, maintenance…). L’obtention de certifications reconnues (MASE / UIC, ISO 9001 version 2008, EN1090) lui permet d’intervenir auprès d’un grand nombre de marchés tels que l’industrie, les centres de recherche, l’hydroélectricité, la montagne… Olivier Six, son PDG, précise : « Nous employons notamment une cinquantaine d’ingénieurs, qui ont pour mission de concevoir des solutions sur mesure pour nos clients. Cette capacité à innover nous a permis de franchir des caps importants. Mais si nous avons davantage investi en ingénierie ces dernières années, le développement de notre atelier constitue pour nous une priorité ! »

La robotisation, pour valoriser l’humain

Et pour cause : face à une concurrence mondialisée, en particulier en provenance des pays d’Europe orientale, CIC Orio doit aujourd’hui revoir sa stratégie et, à nouveau, se réinventer. « Nous faisons le pari qu’en investissant dans les dernières technologies et en développant une organisation 4.0, nous pourrons améliorer notre productivité, développer notre valeur ajoutée, mettre nos tarifs au diapason et remporter de nouveaux marchés sur nos concurrents européens », explique Olivier Six. Son plan : mobiliser tous les moyens dont, en particulier, l’Intelligence Artificielle. « Nous fabriquons des pièces unitaires ; nous réfléchissons donc à la mise en place d’un process industriel qui rendra possible l’automatisation des petites séries. Les robots collaboratifs peuvent être une solution, mais dans notre domaine, tout reste encore à inventer… Notre objectif consiste à automatiser ce qui doit l’être, sans perdre l’essence de notre métier d’artisan. »

En filigrane, la volonté de CIC Orio de permettre à ses salariés d’évoluer en ne se concentrant que sur des tâches à valeur ajoutée : « Une entreprise du futur met l’être humain au premier plan ! Nous accompagnons donc nos équipes aux mutations à venir, via un management bottom-up basé sur la confiance, un plan de formation pour les aider à appréhender la philosophie et les technologies 4.0., et le recrutement d’une centaine de personnes, en particulier des chefs de projet et des compagnons. Nous prévoyons aussi une réorganisation profonde de l’entreprise ». Aujourd’hui, CIC Orio occupe quatre bâtiments distincts, organisés par pôles ; demain - soit au plus tard en juin 2019 -, les équipes travailleront ensemble, au sein d’une seule et même structure de 8000 m2, dont l’organisation favorisera les flux d’informations et les échanges entre les professionnels. « C’est aussi ça, l’entreprise du futur ! »

Olivier Six estime que ce plan de développement devrait représenter un investissement de 10 millions d’euros, pour un retour rapide : « D’ici cinq ans, nous entendons enregistrer un chiffrre d’affaires de 25 à 30 millions d’euros ! »

 

* Ambition Industrie du Futur est un dispositif d’accompagnement de projets d’entreprises subventionné par le Conseil Régional et piloté par Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises.

  • Florence Gouton

CIC Orio en quelques chiffres : 

  • Siège : Champ-sur-Drac (Isère) ; 
  • Pdg : Olivier Six ; 
  • Effectif : 120 personnes ; 
  • CA 2017 : 15,5 M€.
Haut de page