L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Jeudi 25 Avril 2019

Rencontre CM-CIC Investissement AVEC CM-CIC Investissement

Kabo Family et CM-CIC investissement, une rencontre qui crève l’écran

Kabo Family

Kabo Family

Producteur des séries à succès « Scènes de ménages » et « En famille », Kabo Family représente environ 10 % du marché volume de la production de fiction française. Ses dirigeants et fondateurs, Alain Kappauf et Christian Baumard, duo très complémentaire, nous expliquent comment leur savoir-faire dans l’humour a permis de créer l’un des tout premiers groupes audiovisuels indépendants.

Retrouvez l’interview de Christian Baumard et Alain Kappauf

Comment a commencé l’aventure Kabo Family ?

Christian Baumard : Nous sommes amis depuis plus de 20 ans. Alain est un créatif en télévision très reconnu dans la profession, qui a été notamment le co-créateur de caméra café et le co-producteur de Kaamelott. Pour ma part, j’ai eu un long parcours d’entrepreneur dans différents groupes de communication, avec en particulier un poste de Directeur Associé chez BBDO. En 2005, nous avons eu envie de tenter ensemble une aventure indépendante. Nous avons commencé avec la production de programmes pour comédie et 13ème Rue. Toutefois, le vrai démarrage s’est effectué en 2009 avec la série « Scènes de ménages », toujours diffusée en quotidienne sur M6. ce succès nous a apporté une formidable visibilité artistique et économique pour développer l’activité. Nous avons ainsi entamé une stratégie dynamique de diversification. Pour cela nous nous sommes entourés de professionnels de talents avec qui nous avons créé plusieurs sociétés de production : Thalie images (Fiction TV) avec Stéphane Moati, Senorita Film (films et séries internationales) avec Rita Dagher, Studio Kabo (contenu de marque), l’arrivée de Nathalie Laurent au poste de directrice de la fiction, pour n’en citer que quelques unes. Nous sommes aujourd’hui un authentique groupe de production audiovisuelle.

Une diversification nécessaire pour vous protéger des revers de succès ?

Alain Kappauf : Pas uniquement. il s’agissait bien sûr de lisser les risques. Par essence, notre marché est aussi instable que le public. mais n’oublions pas que nous sommes avant tout des artistes. Ces collaborations correspondent aussi à des envies que nous avions en matière de création. cela reste notre moteur.

En quoi votre groupe se distingue-t-il sur son marché ?

Alain Kappauf : Dans nos métiers, ce sont les hommes qui font la différence. la « position de marché » que nous avons acquise, grâce à la quantité et à la qualité de programmes que nous produisons nous permet d’attirer de très grands talents. Nous avons aujourd’hui un écosystème unique dans la comédie fédérant de grands showrunners* et plus de 200 auteurs. ces talents trouvent chez nous un vaste espace d’expression. ils peuvent proposer de nouveaux projets et n’hésitent pas à faire venir leurs amis. Les volumes que nous produisons nous ont également conduits à optimiser nos process et à réaliser des économies d’échelle. Pour « Scènes de ménages » nous tournons ainsi 12 minutes utiles chaque jour quand la moyenne du métier se situe plutôt autour de 6 à 7 minutes. Nos programmes ne sont pas low cost. En revanche, ils sont low price.

Quels sont aujourd’hui vos axes de développement ?

Christian Baumard : Pour financer notre croissance et notre stratégie, nous étions arrivés à la fin de nos possibilités. Nous avons rencontré cm-cic investissement pour discuter de plusieurs hypothèses et nos interlocuteurs nous ont proposé d’entrer au capital pour financer les opérations de croissance interne et externe. Après réflexion, nous avons sauté le pas et nous nous en félicitons encore aujourd’hui. Loin de l’image traditionnelle du banquier, CM-CIC Investissement est une société à notre image : un partenaire à taille humaine qui cultive un esprit familial. Une belle rencontre.

Quel rôle joue CM-CIC Investissement à vos côtés ?

Christian Baumard : CM-CIC Investissement est entré au capital en 2014. l’objectif était double. D’une part, nous donner les moyens d’accélérer notre développement. D’autre part, nous appuyer sur un actionnaire minoritaire pour nous professionnaliser sur les aspects de gestion et de finance. Cela nous engage à échanger, à réfléchir, à mieux travailler. c’est d’autant plus efficace que nous avons affaire à des « gens bien » qui privilégient comme nous les relations humaines et s’inscrivent dans une logique de construction à long terme.

* showrunner : auteur-producteur

Kabo Family vu par Cyril Serratrice, CM-CIC Investissement

Il est toujours difficile pour des investisseurs en capital habitués à des modèles économiques traditionnels de s’inscrire dans des projets où l’artistique tient une place majeure. Je dois dire que notre rencontre avec Alain et Christian relève presque du cas d’école.

Fort d’un premier succès avec « Scènes de Ménages », les dirigeants et leurs équipes n’ont eu de cesse de fortifier leur position sur une niche de la production audiovisuelle très française : la fiction humoristique en format court, tout en cultivant un esprit « Kabo Family ».

Nous sommes aux côtés de deux dirigeants parfaitement complémentaires à tous points du vue ; le mariage de l’artistique et d’une saine gestion managériale et financière fonctionne parfaitement. La stratégie est claire et tous les choix éditoriaux bénéficient de cette double lecture. La diversification et l’internationalisation, accélérée par notre arrivée, permettent, et c’était un point crucial dans l’esprit des dirigeants, de conserver cette nécessité de prendre des risques mesurés dans le cadre de la création de nombreux concepts.

Avec de belles « Scènes de Ménages », nous sommes confiants dans notre capacité à accompagner de manière « apaisée » et profitable cette équipe...

Pour contacter CM-CIC Investissement

Kabo Family en chiffres :

  • 8 sociétés de production Kabo Family
  • plus de 70h de fiction produites chaque année
  • 2016 : lancement de l'activité VR - Réalité Virtuelle : 5 films de brand content en production
Haut de page