L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Samedi 15 Décembre 2018

Cap entreprise solidaire AVEC April

Ouvrir les jeunes à la diversité et à la citoyenneté

Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes

Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes

Réseau militant pour la multiplication du volontariat de service civique, Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes a bénéficié du soutien de la Fondation April autour d’un projet en lien avec l’alimentation.

Depuis sa création en 1998, Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes s’engage pour que la jeunesse, de tous horizons socioculturels et de tous niveaux d’étude, puisse réaliser des projets au profit de l’intérêt général. “Nos ambitions ont toujours été portées par l’idée d’une société d’individus solidaires et engagés pour les autres et pour la cité. D’une certaine façon, notre action a contribué à la création du volontariat de service civique ; c’est donc naturellement que nous avons suivi cette initiative dès son lancement en 2010”, explique Lucile Dianne, responsable communication d’Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes.

Depuis, plus de 136 000 jeunes âgés de 16 à 25 ans se sont engagés comme volontaires en service civique (VSC) en France. Un nombre qui ne cesse de progresser : l’Etat veut atteindre les 350 000 jeunes d’ici 2018. L’association se positionne parmi les trois premiers contributeurs du dispositif, et l’association régionale permet, en moyenne, à 300 jeunes par an de réaliser des projets de service civique.

Méthode alternative

Le dispositif est très encadré. Le jeune prétendant doit avoir entre 16 et 25 ans (30 ans pour des personnes en situation de handicap). Sa mission, indemnisée par l’Etat (467,34 € net par mois) et par la structure (106,31 € par mois en nature ou en espèce), peut durer entre six et douze mois. Elle ne peut être réalisée que dans des organismes sans but lucratif (associations, fondations reconnues d’utilité publique…) et des personnes morales de droit public (collectivités, éducation nationale, etc.) qui doivent également assurer aux volontaires une formation civique et citoyenne. Autre condition : “le volontariat repose sur le principe de l’universalité. Il n’y a pas de condition de diplôme ou d’expérience professionnelle. Seule la motivation est prise en compte dans le recrutement des jeunes”, poursuit-elle. Sur cette base, Unis-Cité a développé une méthode alternative. “Nos volontaires doivent obligatoirement mener leur projet en équipe. C’est la spécificité de notre modèle : nous souhaitons qu’ils appréhendent la notion de mixité et de diversité, entre eux mais aussi face à des situations qu’ils ne connaissent pas. Chaque volontaire doit mener de front deux projets différents pendant ses neuf mois de service civique, au sein de deux structures partenaires différentes. Nous assurons également la formation civique et citoyenne obligatoire des jeunes et un accompagnement sur leur projet d’avenir”. Des projets construits autour de cinq thématiques (environnement et développement durable, lien social et solidarité intergénérationnelle, jeunesse sport et cohésion sociale, lutte contre la précarité et l’exclusion, égalité des chances et lutte contre les discriminations) qui nous permettent de proposer des projets variés et riches de sens. “Nous avons pour objectif d’accueillir plus de 330 jeunes sur la saison 2016/2017”, annonce Lucile Dianne.

Des partenaires soutenus

Notre système a l’avantage de mobiliser une ressource parfaitement adaptée au temps d’une mission”. Si Unis-Cité Auvergne-Rhône-Alpes accompagne des organismes d’accueil de volontaires pour mettre en place un service civique de qualité, elle est également l’initiatrice d’actions portées par ses propres VSC, soutenue par des partenaires impliqués dans l’action citoyenne comme la Fondation April. Celle-ci contribue, depuis quatre ans, au programme “Alimentation Equilibrée” décliné à travers des interventions dans les écoles et les collèges réalisées par des volontaires des six antennes régionales d’Unis-Cité. Pour transmettre la bonne information, la Fondation a accueilli, dans ses locaux, des volontaires d’Unis-Cité pour une demi-journée de formation et d’échanges sur les notions de base de l’alimentation équilibrée et les messages types à faire passer aux enfants. Au total, plus de 800 élèves d’âges différents ont déjà suivi une action sur l’alimentation équilibrée.

  • Baptiste Antoine

Unis-Cité Auvergne Rhône-Alpes en bref Association loi 1901 fondée en 1998 ; Une direction régionale (Resp. : Cécile Guilbault) et six antennes locales (Valence, Bourg-en-Bresse, Grenoble, Lyon, Chambéry et Saint-Etienne) ; 32 salariés ; 100 à 150 bénévoles actifs.

Haut de page