L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Mardi 19 Janvier 2021

Cap Innovation AVEC EDF

Leclerc optimise chaque poste pour réduire sa consommation d’énergie

Leclerc Champvert

Leclerc Champvert

Porté par la réduction des coûts et la recherche de performance énergétique, l’hypermarché Leclerc de Lyon 9ème s’investit depuis quatre ans dans le projet Smart Electric Lyon, le démonstrateur EDF. Il reste un site modèle en Europe.

Entièrement rénové et agrandi en 2008 selon les normes Haute Qualité Environnementale (HQE ), le Centre Leclerc de Lyon 9ème a toujours été à la recherche de solutions pour réduire sa consommation d’énergie. C’est donc tout naturellement que Vincent Denis, son président-directeur général, a accepté de participer au projet Smart Electric Lyon : “Je suis très sensible à cette donnée. Quand nous avons rénové le centre, nous avons volontairement choisi de mettre en place un système de récupération de la chaleur produite par les compresseurs au moment où ils fabriquent le froid. Mais je travaille aussi au recyclage des déchets. Tout cela nous permet d’avoir beaucoup moins de charges, et d’une certaine façon, de pouvoir proposer de meilleurs prix aux consommateurs”.

Pour répondre à ces objectifs, les équipes commerciales d’EDF avec Smart Electric Lyon se sont d’abord penchées sur le fonctionnement de l’entreprise en effectuant un diagnostic énergétique des usages. Associées aux équipes de l’hypermarché, elles ont segmenté l’ensemble du magasin en une dizaine de secteurs (froid, éclairage, informatique, chauffage, etc.) puis ont procédé à un monitoring des équipements de chaque poste complété par un pilotage automatisé pour déterminer leurs consommations. “Après un temps d’observation, il est apparu que la modulation des équipements permettait à la fois d’économiser de l’énergie tout en garantissant le bon fonctionnement de l’ensemble de nos installations”, souligne Vincent Denis.

À partir de ces préconisations, l’hypermarché rajoute seulement un système de gestion électrique de son éclairage, déjà composé de lampes basse consommation. Dans certains secteurs, une lampe sur quatre s’allume avant l’ouverture du magasin, l’ensemble du dispositif se mettant automatiquement en marche dès l’arrivée des consommateurs. Dans la réserve, place aux détecteurs de présence.

Délester pour moins consommer

Les équipes d’EDF avec Smart Electric Lyon conseillent de moduler l’éclairage, mais aussi de se pencher sur le fonctionnement du chauffage. “Nous avons rajouté un rideau d’air chaud à l’entrée et mis en place des délestages en fonction de nos usages. L’ensemble du magasin n’est plus uniformément chauffé, sans distinction, comme avant. Notre objectif étant clairement de linéariser notre consommation sur l’année”, détaille Vincent Denis. Des évolutions qui respectent le confort des salariés et des consommateurs en respectant les consignes de températures adaptées à chaque espace du bâtiment. Résultats : L’hypermarché est en mesure de réduire de 12 % ses consommations énergétiques en période de pointe. Avec les équipes de Smart Electric Lyon des économies d’énergie significatives ont été identifiées. Elles pourraient permettre de baisser la facture énergétique de 10 %. - les résultats définitifs seront validés dans les six prochains mois. “Au final, nous avons agrandi notre surface de vente et notre parking, mais notre consommation est restée stable”, souligne Vincent Denis.

Un partenariat bénéfique

Seul, je n’aurai jamais été aussi loin dans ma démarche, ne possédant pas les outils nécessaires”, insiste Vincent Denis. Du côté d’EDF, on a cherché à impliquer les salariés du centre commercial en mettant à leur disposition toutes les informations sur le dispositif. Et en restant à l’écoute des usagers et des salariés, les équipes du projet ont fait évoluer leurs préconisations pendant toute la phase d’expérimentation. Un partenariat gagnant.

  • Baptiste Antoine

Le Centre Leclerc Lyon 9 (Champvert) en chiffres :

  • Hypermarché à vocation alimentaire de 2 840 m²
  • 250 m² de bureaux en étage
  • 3 000 m² de réserve et locaux techniques
  • 1 parking extérieur de 9 000 m² (325 places)
  • 1,1 million de passages en caisse par an ; 214 salariés
  • 47 M€ de chiffres d’affaires en 2015.
Haut de page