L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Samedi 10 Décembre 2022

Communiqué AVEC Alliade Habitat

Protéger les plus modestes face à la flambée des prix de l’énergie

Protéger les plus modestes face à la flambée des prix de l’énergie

Pour protéger ses locataires aux revenus modestes de la flambée de prix de l’énergie, Alliade Habitat poursuit son plan de sobriété énergétique. Le défi du bailleur social ? Limiter la hausse des factures d’énergie grâce à la rénovation de ses bâtiments, au développement du chauffage urbain et à l’évolution des pratiques.

Rénover les bâtiments pour baisser les consommations

Outre la construction de résidences plus sobres en énergie, Alliade Habitat a fait de la réhabilitation énergétique des bâtiments existants un axe stratégique prioritaire depuis ces cinq dernières années. La rénovation thermique permet en effet de réduire durablement les consommations d’énergie et de faire chuter le bilan carbone des résidences. Ainsi, d’ici 2025, le bailleur social s’est engagé à rénover 15 % de son parc locatif, soit l’ensemble des résidences étiquetées E, F ou G qui passeront en classes A, B et C. Par cet engagement fort, le bailleur va au-delà des obligations réglementaires liées à la Loi Climat et Résilience qui impose d’éradiquer les passoires thermiques (E, F, G) d’ici 2030.

Construite dans les années 70, la résidence Zola à Saint-Fons fait partie de ce plan ambitieux. Au total, plus de 8,3 millions d’euros ont été investis dans les travaux de réhabilitation des 10 bâtiments, soit 470 logements. Au programme : le ravalement des façades, la reprise des plafonds des caves et le remplacement de la ventilation pour améliorer l’isolation thermique. Les paliers et cages d’escaliers ont également été repeints et l’éclairage a été optimisé. Enfin, de nouvelles portes de halls d’entrées et des paraboles collectives ont été installées. Grâce à ces travaux, le Zola a obtenu le label BBC (Bâtiment Basse Consommation) attestant du confort optimal d’habitations peu gourmandes en énergie.

Le chauffage urbain : une alternative économique et écologique

La résidence de Saint-Fons s’inscrit parfaitement dans la politique de sobriété énergétique d’Alliade Habitat puisqu’elle fait également partie des bâtiments raccordés au réseau de chaleur urbain dans le cadre de la convention signée avec DALKIA. Déjà 9000 logements Alliade Habitat ont été raccordés à cette source de chauffage écologique et économique. « Le chauffage urbain répond parfaitement aux enjeux actuels : les factures énergétiques sont en moyenne 30 % moins élevées ! », explique Frédéric Lafont, directeur des expertises techniques chez Alliade Habitat, qui précise : « ces sources de chauffage locales s’appuient sur un mix énergétique écologique avec 70 % de bois et 30 % de gaz, et elles bénéficient d’un taux de TVA à 5,5 % au lieu de 20 %. Cette solution aussi économique qu’écologique nous permet de poursuivre notre démarche de développement durable. »

Faire évoluer les pratiques

Volet important du plan de sobriété énergétique d’Alliade Habitat, l’évolution des pratiques est un levier majeur pour économiser les consommations d’énergie. Cet hiver, le bailleur social a accéléré sa prévention sur les bons gestes auprès des locataires et de ses salariés avec une campagne de communication dédiée. Par ailleurs, dans les résidences en chauffage collectif et à son siège, la température sera réglée à 19°C cet hiver contre 20°C auparavant.

 

Vous pensez comme nous ?
Découvrez toutes nos actions sur www.onpensecommevous.fr

A propos de Alliade Habitat :

Alliade Habitat, filiale d’Action Logement, est le 1er bailleur sur la Région Auvergne-Rhône-Alpes avec près de 60 000 logements et un objectif de production de 2 000 logements par an.

Haut de page