L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Mercredi 01 Février 2023

Publi-reportage AVEC Opéra de Lyon

Standardisation d’éléments de décors, un projet lauréat de France 2030

L’Opéra de Lyon et le Collectif de 17h25 : leur projet de standardisation d’éléments de décors est lauréat de France 2030.

L’Opéra de Lyon et le Collectif de 17h25 : leur projet de standardisation d’éléments de décors est lauréat de France 2030.

Engagé dans la recherche et le développement de solutions plus vertueuses pour l’environnement dans la filière spectacle vivant, L’Opéra de Lyon est heureux de s’investir avec le Collectif de 17h25 dans un projet sur 3 ans visant à réduire l’empreinte carbone des décors. Le Collectif de 17h25 réunit le Théâtre du Châtelet à Paris, le Festival d’Aix-en-Provence, l’Opéra de Paris, le Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles et l’Opéra de Lyon. Leur projet de standardisation d’éléments de décors est lauréat du dispositif porté par l’Etat, « Soutenir les alternatives vertes dans la culture » de la filière des industries culturelles et créatives (ICC) / France 2030, opéré par la Banque des territoires – Caisse des Dépôts.

Le Collectif de 17h25 regroupe cinq structures culturelles engagées dans une profonde réflexion sur la soutenabilité dans la création et la production de spectacles vivants. Ses membres ont l’ambition commune d’améliorer, partager et renforcer leurs pratiques par l’innovation et la mutualisation de leurs ressources et moyens, et de promouvoir leurs valeurs dans le secteur des industries culturelles et créatives.
Le Collectif est composé du Théâtre du Châtelet à Paris, du Festival d’Aix-en-Provence, de l’Opéra de Paris, du Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles et de l’Opéra de Lyon.

Prêtes à relever le défi d’une démarche plus durable tout en assurant la création des œuvres de demain, les cinq structures du Collectif de 17h25 s’associent pour le développement d’un projet inédit basé sur la standardisation d’éléments structurels des décors.

Déjà engagées dans des initiatives individuelles d’écoconception, les directions techniques des cinq partenaires travaillent à développer et favoriser l’usage d’éléments standardisés (non visibles du public), structures supports des éléments scénographiques (visibles du public).

Forts des enseignements des relations de coproduction tissées depuis de nombreuses années, les membres du Collectif font l’hypothèse que la diffusion à grande échelle de ces structures standards produira des bénéfices environnementaux, sans restreindre la force créatrice qui fait la richesse de chacune de ces institutions. La réduction de l’empreinte carbone liée à la fabrication et au transport des éléments de décors est le principal objectif de ce projet avec pour axes forts :

- la réduction de la consommation de ressources par le réemploi des mêmes structures d’une production à l’autre

- la réduction des quantités de déchets générés par la construction et la réforme des décors

- la réduction des volumes de stockage des décors

- la réduction des volumes et masses à transporter dans le cadre de tournées (les éléments standards restant à demeure dans chaque maison)

- la réduction du coût financier des décors

Ce projet unique de recherche et développement se déploiera sur les trois prochaines années, en quatre étapes : une analyse sectorielle des pratiques et solutions existantes pour affiner la définition des livrables attendus, une phase de conception et prototypage, une mise en production des éléments développés et retenus ainsi qu’une évaluation globale de la démarche.

Cette opération est soutenue par l’Etat dans le cadre du dispositif « Soutenir les alternatives vertes dans la culture » de la filière des industries culturelles et créatives (ICC) de France 2030, opéré par la Banque des territoires – Caisse des Dépôts.

Le Collectif de 17h25 a inauguré officiellement le lancement du projet à l’occasion de la signature de la convention de financement le 10 novembre 2022 avec la Caisse des Dépôts.

Haut de page