L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Samedi 22 Septembre 2018

Cap entrepreneur AVEC EM lyon

Agnès Houpiart-Dupré à l'école de la transformation digitale

Agnès Houpiart-Dupré à l'école de la transformation digitale

C’est un saut dans le numérique qu’a entrepris Agnès Houpiart-Dupré chez Mérieux Nutrisciences. Un virage qu’elle négocie après une formation à la transformation digitale des organisations suivie à emlyon business school avec une trentaine d’autres dirigeants en phase de mutation. 

« Tu sais que je n’y connais rien ? C’est pas grave. Tu apprendras et tu sauras t’entourer ! »

Lorsqu’on lui a confi é en janvier 2017 la direction de la nouvelle business unit Digital Solutions de Mérieux Nutrisciences, Agnès Houpiart-Dupré n’a pas caché à ses supérieurs qu’elle n’avait guère de compétences en ce domaine. Mais ceux-ci lui ont fait confi ance pour développer ces activités un an seulement après son arrivée dans le groupe lyonnais, où elle avait été initialement recrutée pour driver le plan stratégique de l’entreprise à horizon 2020.

De nombreuses questions se sont posées sur la notion même de digital dans le secteur de la santé et de la sécurité alimentaire, sur l’évolution des mentalités à l’intérieur d’un groupe marqué par une forte culture scientifi que et peu tourné vers les réseaux sociaux. Ingénieur formé à l’Ecole Centrale de Paris, Agnès Houpiart-Dupré n’avait guère été confrontée au monde numérique dans ses postes précédents, que se soit à l’usine d’Aulnay-sous-Bois de Peugeot ou comme consultante chez McKinsey.

Elle était bien consciente qu’il lui fallait « personnellement monter en compétences » pour s’atteler à ce nouveau chantier.

Un processus itératif

Pour cela, elle a participé au nouveau programme de formation de manager mis en place par emlyon business school autour de la « transformation digitale des organisations ». Cinq séances suivis par une trentaine de dirigeants ayant une dizaine d’années d’expérience, qui continuent depuis à échanger par l’intermédiaire de canaux… numériques.

Agnès Houpiart-Dupré a particulièrement apprécié cette formation « équilibrée » entre les apports académiques de professeurs et les témoignages de dirigeants de grands groupes et de start-up, les visites d’incubateurs, de fab lab, de l’Ecole 42 notamment, les interventions d’experts et d’investisseurs.
Nombre d’informations auxquelles il aurait été difficile d’accéder depuis son bureau. « Cette formation m’a permis de mieux m’organiser, de mieux gérer les équipes, de clarifi er les attentes, de prendre le temps de la réfl exion et des décisions », poursuit Agnès Houpiart-Dupré qui a découvert à cette occasion le monde des blockchains et les méthodes de management agile.

Autre conséquence plus stratégique : les équipes de Mérieux Nutrisciences très focalisées sur les produits et leurs fonctionnalités parlent aujourd’hui systématiquement des besoins des clients. Des focus groupes sont régulièrement réunis. En discutant avec des gestionnaires de fonds d’investissement, elle a pu comprendre aussi comment valoriser une start-up et se poser les bonnes questions face à cette nouvelle génération de sociétés.

Changement d’état d’esprit 

« Il ne faut pas aborder ce type de formation en se disant qu’on va trouver toutes les réponses à ses questions, ne pas rechercher de recette miracle, mais l’utiliser comme un processus itératif », soutient Agnès Houpiart-Dupré qui a entrepris une refonte des activités digitales de Mérieux Nutrisciences. Parallèlement, une politique de recrutement ambitieuse a été engagée à des postes de business développer, de project manager, de data miner par exemple. Depuis un an, un réel changement d’état d’esprit est perceptible dans les équipes.

  • Vincent Charbonnier

Bio express : 

  • 2004 : Diplômée de l’Ecole Centrale de Paris,
  • 2005-2009 : En poste à l’usine d’Aulnay-sous-Bois de Peugeot,
  • 2009-2016 : Consultante chez McKinsey,
  • 2016 : Intègre Mérieux Nutrisciences,
  • 2017 : Vice-présidente digital solutions (30 personnes) chez Mérieux Nutrisciences.
Haut de page