L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Vendredi 12 Avril 2024

Edition déléguée AVEC Connect'iae lyon magazine

IA : allier performance de la personnalisation marketing et protection de la vie privée

Julien Cloarec

Julien Cloarec

La digitalisation de la vie des consommateurs pose des questions éthiques que Julien Cloarec a mises au cœur de ses recherches. Ingénieur diplômé en informatique, il est actuellement Professeur des Universités à l’iaelyon, au sein du laboratoire Magellan-iaelyon. Ses travaux portent sur le compromis entre performance de l’intelligence artificielle et protection de la vie privée des consommateurs.

Presque tous les aspects de la vie des consommateurs sont ou seront impactés par l'intelligence artificielle. Les données jouent un rôle central dans une tension décrite par Julien Cloarec : « Les consommateurs demandent une personnalisation marketing, mais en même temps, ils hésitent à partager leurs informations personnelles. » Pour mieux comprendre cette tension, le chercheur collabore avec plusieurs équipes et présente trois projets de recherche en cours.  

Appartement connecté

À Heilbronn, dans le sud de l'Allemagne, la fondation Dieter Schwarz (le fondateur de Lidl) a alloué 1,5 million d'euros à l'équipe de recherche de Julien Cloarec pour développer un appartement connecté qui améliore le bien-être de ses occupants. « L'idée est d'étudier les conditions et le seuil d'acceptabilité du niveau de connectivité d'un appartement afin d'influer sur le bien-être de ses résidents. Dieter Schwarz ambitionne de transformer sa ville en une smart city », explique le chercheur. Les travaux antérieurs de Julien Cloarec ont révélé des différences géographiques : « Un appartement qui collecte des données personnelles n'entame pas la confiance du public chinois quant à la protection de sa vie privée, tandis que les Européens accordent une grande importance à cette question. Les Allemands semblent également plus préoccupés que les Français. » Des outils connectés sont déjà présents dans nos appartements, tels que les réfrigérateurs ou les capteurs de luminosité qui apprennent nos habitudes et s'adaptent à leur environnement.

Véhicule autonome

Un autre sujet étudié par Julien Cloarec et ses coauteurs concerne le niveau de confort des automobilistes en fonction du degré d'autonomie de leur véhicule. Le partenaire industriel, le fabricant Daimler-Mercedes à Stuttgart, a mis à la disposition de l'équipe un véhicule autonome d'une valeur de près de 200 000 euros, ainsi qu'un simulateur de conduite de niveau 5 d'une valeur de 50 000 euros. « La collecte d'informations à l'aide de capteurs physiologiques et de questionnaires vise à comprendre l'expérience et la dynamique de l'automatisation par l'IA sur le bien-être des conducteurs », explique Julien Cloarec. Les aides à la conduite sont classées en six niveaux, allant de 0 (aucune aide) à 5 (autonomie complète, sans intervention humaine, sans volant ni pédales), en passant par le niveau 2 (autonomie pour se garer et changer de voie, présent sur 50 % des nouveaux véhicules sur le marché). « Nos recherches ont démontré que les conducteurs passant d'un niveau 0 à un niveau 2 gagnent en bien-être et en confort. En revanche, avec une perspective de niveau 5, le niveau de bien-être revient à son état initial », révèle Julien Cloarec. Pour ce projet de recherche, il a reçu le prix de la meilleure communication lors du congrès de l'Association Française du Marketing en 2022.

Data Protection Officer

Depuis 2018 et l'entrée en vigueur du RGPD, les entreprises et organisations qui traitent des données personnelles doivent désigner un référent appelé Data Protection Officer. « En collaboration avec une chercheuse post-doctorante de Télécom Paris, nous étudions l'éthique de la personne occupant cette fonction au sein des entreprises. Nous évaluons la légitimité de son rôle au sein de son organisation, son environnement de travail qui peut constituer un obstacle à sa mission, les éventuelles divergences entre ce qu'elle souhaiterait faire de cette fonction de manière éthique et ce qu'elle peut réellement accomplir, ainsi que les soutiens institutionnels et financiers dont elle bénéficie ou non... » Cette étude a été présentée au Linc, le laboratoire d'innovation de la CNIL, ainsi qu'à l'Association Française des Correspondants à la protection des Données à caractère Personnel (AFCDP).

 

Cet article a été publié dans le magazine Connect'iaelyon, rubrique La recherche en action | Julien Cloarec.

Haut de page