L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Mercredi 08 Juillet 2020

ETRE UTILE ENSEMBLE AVEC la Caisse d'Epargne Rhône Alpes

UroMems, l'innovation technologique au service de la personne

UroMems, l'innovation technologique au service de la personne

La société grenobloise UroMems prône l’innovation technologique au service du bien-être de la personne. Elle développe un dispositif médical implantable actif pour traiter les patients souffrant d’incontinence urinaire d’effort, une pathologie généralement considérée comme tabou et dont la fréquence est largement sous-estimée. Le point sur son développement avec Hamid Lamraoui – Président et co-fondateur de cette start-up en medtech.

Quelle est l’activité d’UroMems ?

UroMems est née en 2011 de la rencontre de chercheurs, d’ingénieurs, de chirurgiens et d’entrepreneurs de renommée internationale. D’un besoin clinique clairement identifié, nous avons fait le pari de développer une solution totalement innovante, sur un marché potentiel de plusieurs millions de patients : un dispositif médical implantable actif, qui vise à traiter les patients souffrant d'incontinence urinaire d'effort pour ainsi leur rendre une qualité de vie acceptable et leur permettre de sortir de leur isolement social.

 

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Une première levée de fonds de 12 M€ en 2016 nous a permis d’achever le développement du dispositif et la mise en place de tous les processus de fabrication nécessaires pour le lancement de l’évaluation clinique de notre technologie. Nous venons de réaliser cette année une nouvelle levée de fonds de 16 M€ auprès d’un collectif de partenaires privés et publics, dont Bpifrance. Ce financement supplémentaire permet de terminer la phase préclinique, et d’entamer la première phase de notre programme de développement clinique, préalable à une mise en marché.

 

Comment avez-vous traversé la crise sanitaire Covid-19 ?

La pandémie de Covid-19 a révélé les faiblesses françaises dans le secteur de la santé, qu’il s’agisse des médicaments ou du matériel médical. La santé est devenue une question de souveraineté et de sécurité nationale. C’est une question qu’il nous faudra traiter avec attention lorsque nous débuterons notre phase de production pour la commercialisation. Aujourd’hui, nous sommes concentrés sur la recherche et le développement. Nous sommes fiers d’être installés à Grenoble, au cœur de l’un des pôles les plus dynamiques dans le domaine des technologies médicales. La levée de fonds que nous avons réalisée témoigne de la confiance que portent nos investisseurs et nos partenaires bancaires dans notre capacité à développer notre technologie, aujourd’hui protégée par plus de 80 brevets.

 

En quoi l’accompagnement d’un partenaire financier est-il important pour vous ?

Depuis 4 ans, nous sommes accompagnés par l’agence Innovation de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, qui a par ailleurs participé, au sein d’un pool bancaire, au financement de notre implantation industrielle. Disposer d’un interlocuteur local et réactif, avec qui partager notre vision stratégique, est essentiel dans un contexte économique et réglementaire particulièrement exigeant.

 

Quelle est votre road map ?

Nous sommes dans notre plan de marche. Notre levée de fonds permet l’achèvement des études précliniques en cours et le lancement des premiers essais cliniques chez des patients. Ensuite, il restera encore plusieurs étapes avant une mise sur le marché mondiale qui se déroulera territoire par territoire, en fonction des exigences réglementaires de ces derniers.

A propos d’UroMems : 

  • Hamid LAMRAOUI – Président & co-fondateur
  • Création : 2011
  • Effectif : 42 collaborateurs
  • Contact : info@uromems.com
Haut de page