l’actualité économique en Auvergne Rhône-Alpes

Mercredi 20 Septembre 2017

Laurence Saunder Vice-présidente de Consult’in France et dirigeante de Uside

La bonne santé des salariés, gage de productivité

Publié Le 09.05.2017 À 15H27
La bonne santé des salariés, gage de productivité

Les travaux sur les impacts économiques de la santé mettent en évidence que santé au travail et productivité vont de pair. Ce n'est malheureusement pas une évidence pour les dirigeants d'entreprises françaises.

Les recherches scientifiques, et notamment celles faites en psychologie positive, démontrent que les effets bénéfiques de la bonne santé au travail ont de multiples impacts :

  • Contribuer au bien-être des salariés
  • Améliorer la productivité et la qualité des produits
  • Participer à renforcer l'image et la réputation de l’entreprise
  • Réduire l’absentéisme (baisse du nombre de jours d’arrêt maladie)
  • Faire baisser les coûts de soins de santé (moins d’absence et de maladie)
  • Développer la coopération et l’efficacité collective
  • Favoriser l’adaptabilité (vision plus globale, créativité, innovation…)

Les programmes de prévention ou de promotion de la santé devraient être considérés comme des investissements (à moyen ou long terme) et non pas uniquement comme des «dépenses» ou centres de coût. Là encore les recherches ont pu ainsi mettre en évidence ces effets bénéfiques et qui plus est un bon ROI (retour sur investissement) ! Voici deux illustrations parmi de nombreuses études :

  • Golaszewski (2001), à partir de 12 études, a mis en évidence la réduction des coûts de soin de santé et de l’absentéisme suite à la mise en place de programmes de prévention
  • Ozminkowski et al. (1999 ; 2001) ont réalisé des études de rentabilité pour calculer le ROI (Return On Investment) : chez VisaDesjardins (le plus important groupe financier coopératif Canadien), un programme mené sur trois ans a contribué à une baisse de l’absentéisme de 28 % et du taux de turnover de 54 %. Pour chaque dollar investi par cet employeur, le rendement a été évalué de 1,50 à 3 $.

En résumé, les résultats des recherches font état de ROI variant de 1,50 $ à 8 $ (US) pour chaque dollar investi dans des programmes de promotion de la santé dans les cinq ans suivant leur lancement.

Au pays de Descartes où nous sommes attachés aux preuves, ces études réalisées dans des pays anglo-saxons devraient nous conforter dans la nécessité de mettre en place des politiques en faveur de la Qualité de Vie au Travail, pour une meilleure productivité et une meilleure efficacité.

  • Laurence Saunder

L'auteur

Image de l'auteur

Laurence Saunder

Vice-présidente de Consult’in France et dirigeante de Uside

Tous les billets

L'auteur

Image de l'auteur

Laurence Saunder

Vice-présidente de Consult’in France et dirigeante de Uside

Haut de page