L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Jeudi 02 Février 2023

Edition déléguée AVEC Connect'iae lyon magazine

De nouvelles valeurs pour de nouveaux marchés

Vulfran de Richoufftz

Vulfran de Richoufftz

Pour passer des cours à la pratique, les étudiants du Master 1 Management et Commerce International ont mené un projet en collaboration avec la marque parisienne Panafrica. Ils ont pu se confronter à la réalité du monde du travail tout en découvrant une entreprise en phase avec leurs valeurs.

Dans le cadre du Master 1 Management et Commerce International, Noémie Dominguez, Maîtresse de Conférences en Sciences de Gestion, a collaboré avec la marque de mode éthique Panafrica. Entre octobre et novembre 2021, 90 étudiants ont travaillé à l’identification de critères pour sélectionner de nouveaux marchés potentiels pour l’entreprise, en tenant compte de ses spécificités et contraintes. L’étude a débuté avec la présentation de l’entreprise par Vulfran de Richoufftz, cofondateur et codirigeant de la marque.

Prendre des décisions et les assumer

Si le projet est toujours en réflexion au sein de Panafrica, il a cependant permis aux étudiants d’appliquer à des cas réels les connaissances acquises en formation. « Ils devaient convaincre les décideurs, expliquer leur méthodologie, en s’exposant à des questions voire à des critiques », explique Noémie Dominguez. L’exercice s’est conclu par une restitution des travaux devant Vulfran de Richoufftz et Hugues Didier, l’occasion pour les étudiants de confronter leur travail à l’évaluation des dirigeants et de bénéficier de leurs conseils.

Outre son objectif pédagogique, cette collaboration visait à « montrer aux étudiants qu’il existe des entreprises dont le modèle d’affaires s’inscrit dans une démarche de création de valeur partagée avec les fournisseurs et les clients », remarque Noémie Dominguez. Cet exercice a d'ailleurs été l’occasion de réfléchir à la situation géographique des partenaires de Panafrica, dont la majorité est située en Afrique.

S’engager pour des projets qui ont du sens

Noémie Dominguez observe que les étudiants sont très sensibles à l’impact des entreprises auprès desquelles ils sont prêts à s’engager. « Ils veulent travailler dans des entreprises qui sont en accord avec leurs propres valeurs et dans celles qui ont un engagement fort en termes de développement durable, qui ne soit pas uniquement de la communication, mais attesté par des faits. »

Face à ces changements, le contenu des enseignements du Master évolue. Depuis deux ans, Noémie Dominguez inclut dans ses cours « une partie sur l’impact social et environnemental des opérations d’une entreprise ». En septembre prochain, l’offre de formation du Master sera à nouveau renouvelée « avec des modules pour accompagner les entreprises dans leur transformation vers des business models responsables » 

Noémie DominguezNoémie Dominguez - ©Thierry Bazin

 

Cet article a été publié dans le magazine Connect'iaelyon, rubrique Collaborations pédagogiques | Panafrica.

 

Margot Coquard-Fontan

PANAFRICA, EN QUELQUES MOTS :

Panafrica est une marque de mode créée en 2015 par Vulfran de Richoufftz et Hugues Didier. Elle propose des chaussures colorées éthiques en travaillant avec différents partenaires sur le continent africain. En France, elle emploie une dizaine de salariés.

Haut de page