L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Vendredi 05 Juin 2020

Cap recrutement AVEC Pôle Emploi

Crise sanitaire : Pôle Emploi soutient les organismes de formation

Dominique Bidault, Responsable de service formation et prestation de Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes.

Dominique Bidault, Responsable de service formation et prestation de Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes.

10 000 demandeurs d’emploi en formation ont été ou sont impactés par le confinement obligatoire en région Auvergne-Rhône-Alpes. Pôle emploi se mobilise pour eux et leurs organismes de formation pendant toute cette période, et prépare la reprise avec une offre adaptée aux besoins nés de la crise. Entretien avec Dominique Bidault, Responsable de service formation et prestation de Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes.

Comment Pôle emploi accompagne-t-il les demandeurs d’emploi en formation ?

Dominique Bidault : Il fallait éviter que les formations en cours soient abandonnées faute de rémunération. Nous avons donc maintenu l’indemnisation des demandeurs d’emploi en formation pendant toute la période d’interruption. Nous avons aussi demandé aux organismes de formation de garder un lien avec les stagiaires même si les formations ne pouvaient plus se dérouler normalement, pour ne pas casser la dynamique.

Quel soutien Pôle emploi a-t-il apporté aux organismes de formation ?

Dominique Bidault : En application des consignes gouvernementales, toutes les formations en présentiel ont été arrêtées, ce qui a fortement impacté les organismes de formation. Dès le début du confinement, nous leur avons communiqué un ordre de service pour leur préciser comment nous allions les accompagner sur le plan financier. Nous avons en particulier autorisé le maintien de formations à distance avec des groupes moins nombreux, à partir de trois stagiaires, payées entre 50 et 90 % du tarif initialement prévu. Nous avons aussi accepté des frais supplémentaires, liés par exemple à l’utilisation de plateformes distancielles ou d’outils permettant des classes virtuelles.

Un nouvel ordre de service sera émis suite à la fin du confinement, pour organiser la poursuite de notre soutien. L’important est de pouvoir relancer l’activité au mois de juin, car de nouvelles demandes de formation peuvent venir s’ajouter aux inscriptions déjà prévues. En effet, avec la perspective de l’impact de la crise sur l’économie, des personnes pourraient se retrouver en situation de recherche d’emploi après la crise sanitaire et pourraient avoir besoin d’une formation pour reprendre une nouvelle activité.

Nous avons également à coeur d’accompagner les organismes de formation au-delà de l’aspect financier : pour cela, nous les appelons régulièrement pour savoir où ils en sont, les rassurer, les sécuriser et identifier concrètement leurs besoins.

Ce contexte inhabituel amène-t-il Pôle emploi à innover auprès des organismes de formation ?

Dominique Bidault : Nous adoptons de nouvelles façons de travailler : à titre d’exemple, le 17 avril, nous avons organisé un webinaire avec une centaine de représentants d’organismes de formation pour échanger sur les difficultés qu’ils rencontrent, les pratiques qu’ils mettent en place, les pistes de travail pour le futur, notamment en termes de techniques d’animation.

Par ailleurs, au niveau national, nous avons avancé au mois d’avril le lancement d’une gamme de 150 formations à distance gratuites et rémunérées dans vingt secteurs qui recrutent pour permettre aux demandeurs d’emploi de se former malgré le confinement, avec des pédagogies à distance très originales, par exemple en cuisine.

Y a-t-il de nouveaux besoins de formation qui émergent du fait de cette crise sanitaire ?

Dominique Bidault : C’est certain. D’ailleurs, nous y réfléchissons. Nous avions planifié une programmation sur six mois, mais les formations que nous avions prévues pour juin ne seront pas forcément adaptées au regard de la situation. Nous consultons les entreprises pour mieux connaître leurs besoins et éventuellement infléchir notre programme. Ce qui est déjà certain, c’est le renforcement de notre soutien à l’autonomie des demandeurs d’emploi face aux outils numériques du fait de la généralisation du travail et de la formation à distance.

 

 

Témoignage de Monsieur Hugues Rousseau, coordinateur pédagogique, organisme Sodex Formation

 

« La réactivité et la souplesse des équipes de Pôle emploi ont été un élément clé dans notre adaptation à la crise et notre capacité à maintenir nos formations. Une communication claire sur le maintien des rémunérations des stagiaires et les règles de facturation nous ont permis d’écarter un facteur d’inquiétude supplémentaire, d’instaurer une transition vers le distanciel dans des conditions plus favorables et de maintenir une activité partielle pour la plupart de nos formateurs.

Le webinaire organisé le 17 avril et auquel nous avons participé, témoigne de la volonté de Pôle emploi de soutenir l’innovation et d’être à l’écoute des adaptations que peuvent proposer les organismes de formation, et donc d’encourager nos formateurs à essayer leurs idées, à ne pas hésiter à bousculer les méthodes habituelles. »

 

*https://www.pole-emploi.fr

 

Haut de page