L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Samedi 26 Novembre 2022

« Les chroniques de Lyon Start Up » AVEC French Tech One Lyon Saint-Etienne

Bayer, un partenariat gagnant-gagnant sur l’innovation

Catherine Sirven, responsable de la transition digitale chez Bayer.

Catherine Sirven, responsable de la transition digitale chez Bayer.

Bayer, et plus précisément sa division Crop Science, est partenaire de Lyon Start Up depuis plusieurs années. Un dispositif gagnant-gagnant pour ce grand groupe, qui apporte son expérience à des jeunes pousses et s’inspire de leur agilité et de leur façon d’innover. Bayer a ainsi mentoré Gencovery, en 2020, et accompagne aujourd’hui Synbiozis, lancé par un ancien thésard de son propre centre de recherche.

« Aider les agriculteurs à nourrir la planète » : c’est ainsi que Catherine Sirven, responsable de la transition digitale chez Bayer, décrit l’activité de Crop Science, la division du laboratoire consacrée à la protection des cultures et des récoltes basée à Lyon.

Le programme nous permet d’aller chercher des énergies nouvelles, une innovation plus disruptive

Depuis 2019, Bayer Crop Science est partenaire de Lyon Start Up. Le centre de recherche a ainsi mentoré plusieurs jeunes pousses, à l’instar de Gencovery, il y a trois ans, ou Synbiozis, qui a intégré la dernière promotion. « Nous apportons à ces entrepreneurs l’expérience d’un grand groupe, mais aussi la connaissance client et terrain. De notre côté, le programme nous permet d’aller chercher des énergies nouvelles, une innovation plus disruptive. De quoi permettre à nos chercheurs de ne pas être enfermés dans un cadre trop rigide, explique Catherine Sirven. Nous avons par exemple beaucoup appris de Gencovery en termes d’agilité ».

Lyon Start Up offre également à Bayer un ancrage local sur l’innovation et des perspectives de collaborations avec les entrepreneurs du programme. Certaines entreprises sont hébergées par Bayer au sein de son Life Hub, lieu de dialogue et d’innovation créé en 2018.

Les alumni de Lyon Start Up : que sont-ils devenus ?


Gencovery, en route pour l’international

Après deux ans et demi de développement, Gencovery a mis sa solution sur le marché fin 2021. Il s'agit « d’une solution logicielle qui permet aux entreprises qui génèrent beaucoup de données (biotech, nutrition, agronomie, environnement…) de les fédérer, les rendre intelligibles et les croiser », explique Adama Ouattara Djomangan, son fondateur. En 2020, l’entrepreneur a suivi le programme Lyon Start Up : « J’ai beaucoup appris sur la création de l’entreprise, l’établissement d’un business plan, l’élaboration d’un pitch… Il est très important d’avoir une vision réaliste lorsque l’on sort d’un laboratoire ! », poursuit-il.

Pendant deux ans, Gencovery a été incubé dans le Life Hub Lyon de Bayer. La start-up a aujourd’hui déménagé dans des locaux près de Perrache, plus grands et surtout fermés, afin de pouvoir installer son matériel informatique. Elle compte désormais huit collaborateurs et poursuit sa collaboration avec Bayer, ainsi qu’avec d’autres acteurs de l’écosystème. L’objectif, aujourd’hui, est de se développer à l’international.

ILS FONT PARTIE DE LA PROMOTION 12

Synbiozis, vers une technologie permettant d’utiliser les micro-organismes à l’échelle industrielle

Docteur en biochimie, ancien thésard du centre de recherche de Bayer Crop Science, Eytham Souibgui a choisi, après quatre ans passés aux Etats-Unis, de se lancer dans l’entrepreneuriat à son retour en France. En mars 2022, il lance Synbiozis, qui optimise les micro-organismes employés dans l’industrie. « Les micro-organismes sont utilisés dans la pharmacie, le textile… Ils peuvent remplacer les procédés chimiques. Le problème, c’est que les rendements sont faibles », précise le porteur de projet. Ce dernier vient donc de finaliser un prototype permettant d’optimiser la souche microbienne. Ce prototype est en passe d’être breveté. « Aujourd’hui, je cherche des entreprises partenaires pour développer cette technologie », explique Eytham Souibgui.

En septembre 2022, il a été sélectionné pour intégrer le programme Lyon Start Up. « Cela me permet de tester mon idée, la vulgariser, monter un business plan et, plus largement, d’être en contact avec le monde réel », raconte-t-il.

  • A.D.

Lyon Start Up c’est LE programme d’accompagnement gratuit à l’entrepreneuriat en phase d’anté-création. Il s’adresse à toutes et tous les porteurs d’idées quels que soient leur âge et leur statut professionnel.

Il s’agit d’un programme de 4 mois qui permet à des porteurs de projets innovants et à impact de bénéficier d’un environnement bienveillant pour développer leurs réseaux et leurs projets, grâce à plus de 70H de formations thématiques dispensées, pour la plupart, par les partenaires financiers du dispositif.  

Lyon Start Up c'est également un concours de pitch permettant de remporter jusqu’à 15 000€ !

Imaginé en 2014 par la Métropole de Lyon, Lyon Start Up est, depuis cette 12ème édition, déployé opérationnellement par la French Tech One Lyon Saint Etienne. 

Haut de page