L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Samedi 26 Novembre 2022

« Les chroniques de Lyon Start Up » AVEC French Tech One Lyon Saint-Etienne

CMS Francis Lefebvre : "Accompagner les entreprises dans l’avancement de leur projet"

Jean-Thomas Heintz, avocat associé au sein du département corporate, fusions et acquisitions de CMS Francis Lefebvre Lyon.

Jean-Thomas Heintz, avocat associé au sein du département corporate, fusions et acquisitions de CMS Francis Lefebvre Lyon.

Il y a un point commun dans ce qui motive les mécènes et les participants de Lyon Start Up : l’envie d’échanger. Comme l’exprime Jean-Thomas Heintz, avocat associé au sein du département corporate, fusions et acquisitions de CMS Francis Lefebvre Lyon, mécène. En écho aux expériences de Héléna Jérôme, de Safehear, candidat d’une précédente promotion et d’Izabele Drotvinaïte, porteuse du projet Sauvė, dans l’actuelle promotion.

L’innovation qui résout un vrai problème et génère de la valeur ? C’est un peu « le mantra » de CMS Francis Lefebvre, réseau de 18 cabinets d’avocats international qui assure des prestations de conseil juridique et fiscal. Autant dire que cette priorité de l'entreprise correspond bien aux objectifs de Lyon Start Up, dont il est mécène depuis plusieurs années.

Cette participation donne du sens à notre métier pour nos collaborateurs

« Notre vocation est d’accompagner les entreprises, quelle que soit leur taille, dans l’avancement de leur projet, ce qui est le but premier de Lyon Start Up, souligne Jean-Thomas Heintz, avocat associé qui représente CMS Francis Lefebvre Lyon cette année auprès de l’organisation. Y contribuer c’est aussi une manière de nous faire connaître auprès d’entreprises qui, à plus longue échéance, pourraient avoir besoin de nos conseils. En interne, cette participation donne aussi du sens à notre métier pour nos collaborateurs. »

Cette année, l’avocat a participé au jury, très intéressé, « de voir la grande diversité des projets. Et, en l’espace de deux mois, entre le premier et le deuxième jury de sélection, certains avaient mûri et évolué énormément ».

L'importance du pacte d'actionnaires

Dans le cadre des ateliers, il a choisi de sensibiliser les participants au pacte d’actionnaires, « pour leur permettre de comprendre le vocabulaire, les écueils à éviter et les enjeux autour des questions de gouvernance et du degré d’autonomie que doit conserver le porteur de projet. »

LES ALUMNI DE LYON START UP : QUE SONT-ILS DEVENUS ?

Safehear : pour une écoute protégée et une protection à l’écoute

Si, comme le fait remarquer sa CEO, Héléna Jérôme, qui a cofondé Safehear avec l’ingénieur Antoine Kuhnast en 2019, « le projet n’avait pas été retenu au deuxième round lors du concours LSU », cela n’a pas empêché la start-up de se distinguer dans divers concours dont, cette année, i-Lab ou Digital InPulse, ni d’être accompagnée par Pulsalys, 1Kubator, ST Microelectronics ou encore de lever des fonds…

Pour réaliser un objectif majeur : fabriquer et commercialiser Louis, une protection auditive communicante qui peut différencier les voix des bruits de fond, pour améliorer le confort et la sécurité auditive des salariés en milieu industriel. Premières entreprises clientes : TLS Telecom, ST Microelectronics...

Parallèlement, Héléna Jérôme, qui s'est prise de passion pour l’industrie, a créé « Les meufs de l'industrie », un média vidéo, pour sensibiliser les femmes, les jeunes en particulier, aux métiers de l’industrie, « trop peu connus et mis en avant ».

ILS FONT PARTIE DE LA PROMOTION 12

Sauvé : la force du vécu, au service d’un projet

A 23 ans, à peine diplômée de l’Iseg, Izabele Drotvinaïte a décidé de se lancer dans l’entrepreneuriat avec le projet qu’elle avait mis au point dans le cadre de son cursus : la création de produits et du conseil en micronutrition. Un projet basé sur son expérience. La jeune femme a été prise en charge pendant neuf ans pour une carence en fer. « Sauf que les médicaments ou les compléments alimentaires que l’on me prescrivait déséquilibraient aussi le fonctionnement de mon organisme, dit-elle. Avec l’aide d’une nutritionniste et en me formant, j’ai trouvé des solutions naturelles que je veux partager aujourd’hui avec Sauvé, un concept de micronutrition fonctionnelle ».

La jeune femme a mis au point deux premiers produits avec une nutritionniste, deux « barres fonctionnelles » sur base de pâte de dattes ou d’abricots déshydratées, avec des fruits secs et, surtout, des plantes et des algues riches en fer. Elle élabore un site où elle pourra à la fois commercialiser ses produits et développer des conseils, en lien avec des professionnels de la nutrition.

« Pour le moment, je me concentre sur les premières étapes. Et la participation à Lyon Start Up est idéale car je ressentais un besoin d’accompagnement, travaillant un peu seule. Et chaque semaine, les ateliers et conférences sur divers sujets, la nécessité de préparer un pitch ou de rendre une feuille de route, sont vraiment très stimulants. »

  • Florence Roux

Lyon Start Up c’est LE programme d’accompagnement gratuit à l’entrepreneuriat en phase d’anté-création. Il s’adresse à toutes et tous les porteurs d’idées quels que soient leur âge et leur statut professionnel.

Il s’agit d’un programme de 4 mois qui permet à des porteurs de projets innovants et à impact de bénéficier d’un environnement bienveillant pour développer leurs réseaux et leurs projets, grâce à plus de 70H de formations thématiques dispensées, pour la plupart, par les partenaires financiers du dispositif.  

Lyon Start Up c'est également un concours de pitch permettant de remporter jusqu’à 15 000€ !

Imaginé en 2014 par la Métropole de Lyon, Lyon Start Up est, depuis cette 12ème édition, déployé opérationnellement par la French Tech One Lyon Saint Etienne. 

Haut de page