L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Jeudi 09 Février 2023

Edition déléguée AVEC Connect'iae lyon

L’alternance, source de recrutement

De gauche à droite : Bastien Champalle, Cécile Walrave, Lucas Estival et Pierre Martin.

De gauche à droite : Bastien Champalle, Cécile Walrave, Lucas Estival et Pierre Martin.

Pour la filiale française du groupe allemand KTR, l’alternance est la base de la formation et de la découverte de potentiels talents. Dans le cadre de leur Licence Professionnelle Commerce en BtoB des produits de l’industrie à l’iaelyon, Bastien Champalle, puis Lucas Estival ont été accueillis par Pierre Martin et son équipe au sein de KTR.

« Les talents sont difficiles à attirer dans nos métiers de l’industrie. L’alternance est une évidence si l’on veut recruter », affirme Pierre Martin, directeur général de KTR, filiale de commercialisation de pièces d’entraînement mécanique pour les machines, conçues et fabriquées dans les usines de sa maison‑mère allemande.

« Nous cherchons en priorité des profils techniques, capables de comprendre le vocabulaire et les problématiques de nos clients industriels. Les recrues doivent détenir une base solide en formation mécanique et technique. Leur formation commerciale vient compléter leur cursus », précise le dirigeant. Alors, presque chaque année, Pierre Martin sollicite des jeunes désirant suivre la Licence Professionnelle de l’iaelyon consacrée à la commercialisation des produits et services industriels. Ces deux dernières années, il a accueilli Bastien Champalle et Lucas Estival.

Une alternance qui débouche sur un CDI

« Je suis diplômé d’un DUT Génie mécanique et productique. Durant mon stage de fin d’études dans une usine dans l’Ain, j’ai travaillé sur un projet nécessitant une pièce technique KTR. J’ai connu l’entreprise par ce biais. Au moment de chercher une entreprise pour mon alternance à l’iaelyon, j’ai contacté M. Martin. Mon alternance a débuté en septembre 2019 à Dardilly », relate Bastien Champalle. Le jeune homme de 23 ans s’est parfaitement adapté à l’équipe KTR, en parallèle de ses semaines de formation sur le campus. À tel point que cette alternance l’a conduit tout droit vers un CDI. « Dès février 2020, j’ai postulé pour remplacer un collègue qui prenait sa retraite. » Bon timing : Bastien Champalle a intégré KTR en tant que salarié en septembre 2020.

 

« En formant des alternants, nous espérons les garder dans nos équipes ou dans le milieu proche de l’industrie. »

Pierre Martin, directeur de KTR.

 

Lucas Estival, diplômé d’un BTS Conception et réalisation de produits industriels et d’un certificat de qualification paritaire de la métallurgie (CQPM), a quant à lui contacté Pierre Martin pour réaliser son alternance durant l’année universitaire 2020‑2021. « Ce fut une année particulière où les cours ont été dispensés presque uniquement en distanciel. Le télétravail chez KTR a été adapté afin que je puisse bénéficier au maximum de l’open space pour apprendre au contact de mes collègues », avance‑t‑il. Il poursuivra son cursus en Master, toujours en alternance, et tire un bilan très positif de cette année chez KTR : « J’ai appris l’autonomie, la technique, les relations avec les distributeurs et les clients. »

La « meilleure école »

Cécile Walrave, responsable des distributeurs partenaires chez KTR, est la tutrice des alternants. Sa botte secrète pour « tester » ces jeunes recrues ? « Je leur laisse le standard téléphonique et les écoute, sourit‑elle. Un bon moyen de détecter leur appétence pour le commerce ! »

Rapidement, les alternants accueillis par KTR entrent dans le concret. « Après quelques semaines de découverte de l’entreprise, les étudiants travaillent à la fois sur le projet de leur alternance et sur un projet que nous définissons ensemble. Former des jeunes au sein de nos entreprises est la meilleure école qui soit », conclut Cécile Walrave.

 

Cet article a été publié dans le magazine Connect'iaelyon, rubrique Retours d'apprentissage | KTR.

KTR, c’est :

- 11 millions d’euros de chiffre d’affaires ;
- 17 collaborateurs ;
- Filiale commerciale d’un groupe industriel allemand pour couvrir le marché français et l’export francophone.

 

Retrouvez les expertises des chercheurs de l’iaelyon en actualité sur le blog www.thinklarge.fr

Haut de page