L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Dimanche 17 Octobre 2021

Edition déléguée AVEC Connect'iaelyon

Les trois dimensions de l’R

Les trois dimensions de l’R

L’R du temps : le jeu de mots choisi par les étudiants de l’IAE Lyon Junior Conseil pour le seul événement TEDx organisé, début 2020, par une école universitaire lyonnaise, avait tout pour attirer la curiosité et susciter la réflexion*. Au fait, on parle de l’ère, de l’air ou de l’aire ?

Un public de cent étudiants et professionnels dans l’auditorium Malraux, deux cents autres personnes dans l’amphithéâtre de retransmission et près de deux mille en live streaming : la troisième édition du TEDxUniversitéLyon3 a fait le plein pour un beau moment, porté par des interventions de haut vol, originales et inspirantes.

Créée en 1984 aux Etats-Unis, TED est une organisation non politique, transdisciplinaire et à but non lucratif. Son objectif : diffuser des idées capables de changer le monde. Son audience : 1,1 million de vidéos ont été vues chaque jour en 2015 (trente langues différentes).

L’impact de la e-réputation

L’R du temps, donc… Emmenés par Elody Testud et Solène Fréneat, les étudiants organisateurs avaient fait appel à des speakers d’horizons très divers pour illustrer les multiples questions posées par le monde en mutation qui est le nôtre.

L’entrepreneur Amghar Malik est venu parler de l’e-réputation, en ouvrant son discours sur le roman d’anticipation 1984, de Georges Orwell, et en démontrant, de nombreux exemples à l’appui, que Big Brother est d’ores et déjà parmi nous. A travers les données diffusées sur internet et les réseaux sociaux, tout le monde est concerné. Par exemple, « 80 % des entreprises analysent votre e-réputation avant d’entamer le processus de recrutement ; et 30 % d’entre-elles ont déjà refusé de rencontrer un candidat après être tombé sur ses réseaux sociaux », avance Amghar Malik.

« Notre équipe, constituée d’une dizaine d’étudiants, a tout géré, de A à Z : recherche de sponsors, recrutement des intervenants, communication, scénographie, etc. (…) Nous étions là pour apprendre... et nous avons beaucoup appris ! Quand les lumières se sont éteintes, l’au revoir a été un grand moment d’émotion. »

 Elody Testud, coordinatrice de l’édition 2020.

L’Homme obsolète

La juriste Marie Potus confirme quant à elle que la réalité dépasse parfois la science-fiction, dans un monde qui est à la recherche de l’homme parfait. Les idées du transhumanisme, un mouvement qui cherche à dépasser les capacités biologiques humaines grâce aux nanotechnologies, aux biotechs ou à l’intelligence artificielle, sont en plein essor. Certains veulent pouvoir choisir la génétique de leur enfant, d’autres rêvent d’un Homme « augmenté » avec une rétine artificielle capable de voir la nuit, ou avec la prothèse d’un troisième bras pour mieux jouer de la batterie, ou encore d’une puce implantée dans la main pour payer plus rapidement ses courses… toutes ces perspectives posent une multitude de questions juridiques auxquelles il faudra bien répondre.

Un nouveau marché du travail

Pour Morgan Hammami, cadre dans une société de conseil, la quatrième révolution industrielle est une question de survie pour l’entreprise qui, malgré ses résistances au changement, doit trouver les clés de son adaptation. Les changements ont toujours rebattu les cartes de la société, en particulier de l’emploi. C’est sûr, on est entré dans une nouvelle ère.

 

Cet article a été publié dans le magazine Connect'iaelyon, rubrique Agora | TED xUniversitéLyon3

 

* Neuf speakers étaient au programme : https://www.ted.com/tedx/events/36073

26 février 2021, c’est la date de la prochaine édition du TEDxUniversitéLyon3.
Vous souhaitez assister ou soutenir l’événement ?
Contactez l’équipe organisatrice sur : Tedxuniversitelyon3@iaelyonjuniorconseil.fr

Haut de page