L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Lundi 23 Novembre 2020

Entrepreneurs, Engagés, Ensemble AVEC EY

Jean-Paul Genoux (Dimo Software) : "Nous avons intégré une vingtaine de personnes pendant le confinement"

Jean-Paul Genoux et Guillaume Mulliez, associés-fondateurs de Dimo Software.

Jean-Paul Genoux et Guillaume Mulliez, associés-fondateurs de Dimo Software.

Pour l'éditeur et intégrateur de logiciels de gestion Dimo Software, la crise aura permis de faire bouger les lignes sur les questions du télétravail et de la commercialisation.

Créé en 1995 par six associés fondateurs toujours présents dans l'aventure, Dimo Software a traversé le premier confinement de manière plutôt sereine, même s'il a fallu s'ajuster à la situation : « Nous avions une pratique du télétravail qui n'était pas uniforme en fonction des services, explique Jean-Paul Genoux, son directeur général. Du jour au lendemain, il a fallu basculer 420 collaborateurs en télétravail, dont les 60 personnes de la hot-line. Est-ce que l'infrastructure allait suivre ? » L'inquiétude a vite laissé place au soulagement. « Il ne fallait surtout pas partir en mode panique », ajoute le dirigeant qui a subi, pendant les trois premiers mois de confinement, des baisses de commandes de l'ordre de 40 %, toutes rattrapées à fin août : « Nous avons testé de nouvelles façons de travailler. Avant, il était compliqué de vendre des projets complets à distance. Le confinement a levé des freins. Il y a des choses positives à tirer de tout ça », considère Jean-Paul Genoux qui a également pu compter sur son modèle économique reposant sur la vente de solutions en mode SaaS (par abonnement), assurant 70 % de chiffre d'affaires récurrent.

Des recrutements maintenus

Pendant le confinement, l'éditeur et intégrateur a tenu à maintenir ses engagements auprès des personnes qu'il devait recruter. Une vingtaine de collaborateurs ont ainsi été intégrés à l'entreprise en plein confinement.

Et pour garder le lien, des rencontres virtuelles ont été organisées, avec un effort particulier « auprès des personnes silencieuses, pour ne laisser personne sur le bord de la route ». La direction s’est également appliquée à tenir un discours de transparence avec ses collaborateurs : les indicateurs de performance ont été communiqués de façon très régulière aux salariés qui étaient donc informés presque en temps réel des impacts de la crise sur la santé financière de Dimo Software ; la société a clôturé son exercice à 45 millions d'euros.

Par ailleurs, l’association 60 000 rebonds, présidée par Guillaume Mulliez, président de Dimo Software, a mobilisé ses 320 coachs pour venir en aide aux entrepreneurs confrontés à l’arrêt brutal de leur activité.

Dimo Software

Président : Guillaume Mulliez

Directeur général : Jean-Paul Genoux

Siège : Limonest

CA 2019-2020 : 45 M€

Effectif : 420 personnes

Haut de page