L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Mardi 26 Octobre 2021

Entrepreneurs, Engagés, Ensemble AVEC EY (éditions précédentes)

Laurent Laporte (Braincube) : « L’intelligence artificielle va se déployer rapidement »

Laurent Laporte, Pdg de la société Braincube.

Laurent Laporte, Pdg de la société Braincube.

Douze ans après sa création, Braincube (Issoire) a confirmé son modèle économique et s’est fait une place de choix dans l’intelligence artificielle appliquée à l’industrie. Relativement peu perturbée par la crise de la Covid, la société auvergnate affiche des objectifs élevés. Ce qui n’empêche pas son dirigeant Laurent Laporte de s’interroger sur le « monde d’après ».

En cette fin 2020, la crise sanitaire n’a pas eu beaucoup d’impact sur la marche en avant de Braincube : le développeur de solutions d’intelligence artificielle appliquée à l’industrie 4.0 (ses outils numériques sont installés dans près de 200 usines, chez des prestigieux comme Arcelor Mittal, Safran, Nestlé, Saint Gobain ou PSA) devrait terminer l’année sur une croissance d’au moins 15 %, selon son Pdg Laurent Laporte : « Nous n’avons pas perdu de clients cette année », affirme-t-il, même si, bien sûr, tous les secteurs industriels ne réagissent pas de la même façon. Une chose est sûre : cette crise inédite n’a pas entamé l’optimiste de l’équipe dirigeante : « Nous visons les 100 millions de chiffre d’affaires d’ici six à sept ans ».

Puissance des réseaux, développement des objets connectés, transformation numérique des sites industriels : la déferlante de l’intelligence artificielle concerne les entreprises de toute taille. « Notre plateforme IOT est reconnue au plan international, et notamment aux Etats-Unis, comme l’une des plus performantes de la planète », poursuit Laurent Laporte. Braincube, qui avait levé 12 millions d’euros en 2018, vend aujourd’hui ses solutions dans plus de 35 pays.

Soutenir la Tech for good

Mais les succès de la société auvergnate n’empêchent pas son dirigeant de s’interroger sur l’après-covid. Il estime que la crise actuelle peut être une chance à saisir pour pousser l’économie française à changer de cap, et son industrie à redevenir décomplexée, remobilisée, conquérante et rentable, grâce notamment à une refonte de la fiscalité. « Agroalimentaire, textile, transport, télécommunications, énergies vertes, pharmacie, matériaux de construction, etc. : offrons aux porteurs de projets la chance de créer cette souveraineté tout à coup devenue prioritaire », dit-il.

Quant à l’intelligence artificielle, qui jouera un rôle central dans le retour de la performance industrielle française en lui apportant d’importants gains de productivité, elle peut nous interroger sur d’autres de ses effets : « On peut clairement dire que le futur de l’IA sera d’abord dans la Tech for sale ou dans la Tech for control comme c’est déjà le cas en Chine ».

Et la Tech for good, alors ? « Elle représente une réelle opportunité d’aider l’humanité dans la santé, la connaissance et la protection de la biodiversité. Il va falloir soutenir son développement ». La technologie au service de l’Homme et de la survie de la planète !

Braincube

Pdg : Laurent Laporte

Siège : Issoire (Puy-de-Dôme)

CA 2019 : 12 millions d'euros

Effectif : 150 personnes

Haut de page