L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Lundi 27 Septembre 2021

Prix de l’Entrepreneur de l’Année AVEC EY

Aymeric de Galembert (Seguin) : « C’est le terrain qui parle »

Aymeric de Galembert a repris l'entreprise familiale Seguin en 2005 : "Ce n’était pas écrit d’avance".

Aymeric de Galembert a repris l'entreprise familiale Seguin en 2005 : "Ce n’était pas écrit d’avance".

En seize ans chez Seguin, Aymeric de Galembert a construit un groupe diversifié, en s’appuyant sur l’écoute des artisans installeurs.

Poêles, cheminées, inserts, chaudières, braseros barbecues, cuisinières… Le groupe Seguin propose plusieurs gammes d’appareils de chauffage et de cuisson au bois. Une diversité issue de croissances externes, de partenariats, de la R & D. Le mouvement s’est accéléré depuis qu’Aymeric de Galembert a pris la suite de son père en 2005 au sein de l'entreprise familiale. Il avait 27 ans et une expérience en cabinets conseil et dans une banque. « Ce n’était pas écrit d’avance : je me suis manifesté lorsque mon père a voulu vendre et j’ai fait partie des candidats à la reprise. Nous nous étions donné un an pour décider. »

Une année durant laquelle il s’empare du dossier du développement commercial. « J’ai compris qu’on pouvait aller plus loin, en France et à l’export. Cela m’a décidé. » Il crée un réseau d’artisans revendeurs-installateurs dont il fait le premier pilier du développement de Seguin. « C’est le terrain qui parle, qui nous permet d’être réactifs, agiles et pragmatiques », affirme Aymeric de Galembert. « Au-delà de la relation commerciale », il est attentif aux besoins et difficultés de ses partenaires, les associe à ses projets de croissance externe et s’est engagé à ne pas racheter un réseau concurrent.

Un centre de formation interne

En 2016, il installe un centre de formation qui organise près d’une centaine de sessions par an, sur les produits, la pose, la mise en œuvre. « Nous envisageons de créer une école d’installateurs énergie-bois, un vrai parcours de formation pour cette filière génératrice d’emplois », ajoute-t-il. Une filière pour laquelle il est engagé en tant que coprésident de la branche biomasse du Syndicat des énergies renouvelables. Données scientifiques à l’appui, il s’est attaché à réfuter, auprès des autorités, les attaques contre le bois-combustible. « Je suis allé au bout du sujet. »

  • Sylvie Jolivet

Seguin

Président : Aymeric de Galembert

Siège social et usine : Randan (Puy-de-Dôme), site historique de Seguin qui a donné naissance au groupe

Autres sites de production : Axis, à Belley (Ain) ; JC Bordelet, à Castries (Hérault) ; Hwam Heat Design à Horning (Danemark)

CA 2021 : 65 M€ dont 30 % à l’exportation

Effectif : 230 personnes

Haut de page