L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Lundi 24 Janvier 2022

Prix de l’Entrepreneur de l’Année AVEC EY

Hubert Viot (Maela) : "Le suivi médical connecté permet de sécuriser le parcours du patient"

Hubert Viot, président de Maela.

Hubert Viot, président de Maela.

Fondée en 2015 par des ingénieurs et des médecins, l'entreprise lyonnaise Maela propose une solution de télésuivi des patients pour les établissements de santé. Après une levée de fonds de 2 millions d'euros auprès de professionnels de santé en décembre 2020, elle s'attaque à une série B beaucoup plus conséquente…

Replacer le patient au cœur de son suivi afin de rendre le système de santé plus efficace. Telle est l'ambition de la start-up Maela créée « par et pour les soignants ». Pour cela, elle a développé une solution de télésuivi des patients avant et après leur hospitalisation, disponible sur tous supports (téléphone, tablette, ordinateur, etc.). Depuis son lancement, la solution hybride, à la fois numérique et humaine, a déjà été adoptée par une quarantaine d'établissements de santé en France et à l'international (Suisse, Luxembourg…).  « En cas d’alerte ou de danger, une alerte remonte sur notre plateforme et est gérée par nos infirmières directement avec le patient. La plateforme infirmière est disponible 7 J/7 et 24 heures/24. À tout moment, le patient peut demander à être joint par nos infirmières via la messagerie ou par téléphone afin d'être rassuré ou orienté », explique Hubert Viot.

10 millions d'euros recherchés

Pour accélérer son développement qu'elle avait jusqu'à présent autofinancé, Maela a conclu une levée de fonds de 2,2 millions d’euros auprès de 75 professionnels de la santé et de ses associés historiques (notamment Sword France) ainsi que celle de l’ensemble des salariés. Pour aller encore plus vite « et investir massivement dans l'outil avec beaucoup de R & D », Maela travaille sur une série B de dix millions d'euros qu'elle aimerait boucler d'ici à la fin de l'année. En parallèle, Maela, qui a intégré le programme Scale Up Excellence, va voir ses effectifs croître avec l’internalisation des équipes de développeurs. « D'ici à fin 2021, nous devrions passer de 20 à 30/35 personnes », estime Hubert Viot qui entend ainsi « gagner en réactivité » et se diversifier, notamment sur de nouvelles pathologies et solutions, en lien avec les data…

Maela

Pdt : Hubert Viot

Siège : Saint-Didier-au-Mont-d'Or (Rhône)

CA : NC

Effectif : 20 personnes

Haut de page