L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Lundi 20 Mai 2024

Prix de l’Entrepreneur de l’Année AVEC EY (édition 2021)

Nicolas Sordet (Afyren) : une industrie plus écologique

Nicolas Sordet, président et cofondateur d'Afyren.

Nicolas Sordet, président et cofondateur d'Afyren.

Début 2022, l’usine d’Afyren Neoxy* produira ses premiers lots de sept acides organiques 100 % biosourcés. « Ce sera la seule usine au monde à avoir un portefeuille aussi large, y compris parmi les pétrochimistes », relève, avec une certaine fierté, Nicolas Sordet, cofondateur d’Afyren en 2012 aux côtés de Jérémy Pessiot.

« Engagée, dès le départ, pour une industrie plus écologique », la start-up auvergnate a développé une technologie fermentaire, l’Afynerie®, pour fabriquer des molécules destinées à se substituer à leurs équivalentes issues du pétrole. Une partie de la production d’Afyren Neoxy est déjà prévendue à de « gros acteurs » de l’alimentation humaine et animale. Les secteurs des arômes et parfums, de la chimie fine et des lubrifiants sont aussi intéressés.

Trouver des alternatives au pétrole

« Notre technologie permet de valoriser la biomasse sans entrer en concurrence avec les filières alimentaires. C’est un engagement pris dès le départ. Elle s’adapte à tous types de déchets : nous pouvons implanter des usines dans d’autres zones du globe », souligne Nicolas Sordet. Aux termes d’un contrat pluriannuel, le groupe allemand Südzucker, premier producteur européen de sucre, fournira ses coproduits de production à l’usine d’Afyren Neoxy installée sur la plateforme de Carling Saint-Avold, en Moselle, au cœur de la zone betteravière européenne.

En fin de cycle, celle-ci valorisera à son tour le coproduit potassique de sa production : celui-ci retournera à la terre, intégré dans des engrais organiques par Terrial, filiale du groupe Avril et de Suez. Ainsi le processus de fabrication d’Afyren s’inscrit dans une économie circulaire. Un autre engagement de la start-up clermontoise.

Afyren Neoxy est une filiale d’Afyren et du fonds Société de projets industriels (SPI) géré par Bpifrance.

  • Sylvie Jolivet

Afyren

Pdt : Nicolas Sordet

Dg et fondateur : Jérémy Pessiot

Siège social et R&D : Clermont-Ferrand

Autres sites : Lyon, administration et développement industriel ; Saint-Avold, usine de la filiale Afyren Neoxy

Effectif : 35 personnes pour Afyren et 15 pour Afyren Neoxy

Levées de fonds : 100 millions d’euros au total, y compris l’investissement du fonds Société de Projets Industriels (géré par BpiFrance) au capital d’Afyren Neoxy

Haut de page