L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Lundi 04 Mars 2024

Portraits d'entrepreneurs audacieux AVEC KPMG Auvergne Rhône-Alpes Bourgogne Franche-Comté

Pierre Huillier (Groupe Huillier) : « Le collaborateur n’est pas un anonyme, un pion. On le connaît »

Pierre Huillier, président du Groupe Huillier, représente la 4e génération à la tête du concessionnaire automobile.

Pierre Huillier, président du Groupe Huillier, représente la 4e génération à la tête du concessionnaire automobile.

Héritier d’une histoire entrepreneuriale démarrée en 1889 à Pont-en-Royans par Daniel Huillier et son affaire de transport hippomobile, Pierre Huillier est à la tête d’un groupe de distribution de la marque Mercedes-Benz. Il n’a cessé de développer et de conforter l’entreprise familiale dans un contexte socio-économique de plus en plus complexe.

Pierre Huillier entre dans l’affaire familiale en 1985, à l’âge de 23 ans, après deux années d’étude de Droit. La magistrature n’ayant pas séduit plus que cela le jeune homme, il embrasse, à l’invitation de son père, le monde de la concession automobile. Il démarrera sa carrière à Chambéry « en passant par un peu tous les postes commerciaux ». La société créée en 1889 et installée à Saint-Egrève depuis les années soixante-dix aux portes de Grenoble, s’apprête à arrêter son activité de transport de marchandises. Elle va concentrer ses efforts sur un partenaire de choix, le groupe Mercedes qui lui a confié le soin de distribuer ses véhicules juste après les J.O. de 1968. Le jeune vendeur pousse la porte d’une entreprise dont l’image et la réputation portent les marques de l’efficacité et de la solidité.

3.000 véhicules vendus par an

L’arrivée de Mercedes rajoute une touche premium dont Pierre Huillier se servira pour développer une affaire incontournable sur le sillon alpin et le sud-est, en particulier dans l’univers des véhicules utilitaires légers et industriels. Le groupe familial vend désormais 3.000 véhicules chaque année dont 230 camions et 1.000 utilitaires destinés en majorité aux acteurs des travaux publics. « Lorsque je suis entré dans l'entreprise, il y avait le site de Saint-Egrève, La Tour-du-Pin, Sisteron et Manosque. Nous étions 150 collaborateurs », se souvient Pierre Huillier

Un entrepreneur pragmatique, prudent et ouvert à toutes les opportunités

Sous la direction du représentant de la 4e génération des Huillier, originaires et toujours ancrés dans le massif du Vercors, le groupe change de dimension. L’effectif est désormais de 380 personnes et le réseau de distribution et de réparation agrée Mercedes-Benz prend du muscle « Nous avons développé l’affaire, construit d’autres garages, pris d’autres panneaux comme à Albertville pour les voitures. » Le groupe s’installe à Gap, à Ayse, à Nivolas-Vermelle, près de Bourgoin ou encore aux portes de Bonneville. Entre ses soirées de jardinage, ses parcours de golf et ses escapades en montagne, « dans son paradis », Pierre Huillier montrera d’année en année une vision d’entrepreneur pragmatique, prudent et ouvert à toutes les opportunités.

Avec son binôme, Fabrice Magnat au poste clé de directeur général depuis vingt ans, le président a construit un vrai bastion en pierres de taille aux couleurs de l’allemand Mercedes Benz. Un bastion à 190 millions d’euros de chiffre d’affaires. Pierre Huillier est toujours en quête d’opportunités. Il vient d’ouvrir son catalogue aux véhicules Ford « pour toucher une autre clientèle » et se dit prêt à racheter des concessions.

L'importance du bien-être au travail

Mais sur la route, entre deux visites aux sites du groupe au volant de sa Mercedes électrique, il doit trouver des solutions à l’un des grands sujets du moment ; le bien-être au travail. « Quand je vois les problèmes de recrutement, il faut vraiment faire preuve de bienveillance car c’est difficile de conserver les gens. Et puis, nous essayons de faire de beaux sites. » Comme à Nivolas-Vermelle, devenu le must have pour les collaborateurs du groupe isérois.

L’info en +. « Quand j’ai commencé à travailler dans la société familiale, j’ai fait une transaction aux abattoirs de Grenoble avec un maquignon. Lorsque l’on a rentré le véhicule, nous avons que vu le moteur était mort. C’était une catastrophe. Mon oncle m’a dit : c’est ta première affaire, tu retournes voir le client et tu te débrouilles. Finalement tout est revenu en ordre mais cela a été un moment assez douloureux. »

  • Vincent Riberolles

KPMG, cabinet de conseil, d’audit, d’expertise comptable et de droit et fiscalité

Leader de l’audit et du conseil, KPMG France réunit 10.000 professionnels engagés à agir pour une nouvelle prospérité, au service des entreprises de toute taille. 100 ans après sa création, KPMG France devient en 2022 entreprise à mission avec pour raison d’être d’œuvrer et d’innover avec passion pour bâtir la confiance, allier performance et responsabilité, faire grandir les talents au cœur de l’économie, des territoires et de la société.

Haut de page