L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Vendredi 01 Juillet 2022

Prix de l’Entrepreneur de l’Année AVEC EY

François Thuilleur mène Paredes vers un destin européen

François Thuilleur, Pdg de Paredes.

François Thuilleur, Pdg de Paredes.

Lorsque François Thuilleur est arrivé aux commandes de Paredes en 2017, la société de négoce et de fabrication de produits d’hygiène réalisait 173 M€ de chiffre d’affaires avec un EBE de 0,3 %. À la faveur d’investissements bien ciblés, l’activité a progressé en quatre ans de 40 M€. L’EBE, lui, a été multiplié par… 27 !

François Thuilleur évolue dans la distribution BtoB depuis plus de quinze ans. Ex-patron des pièces détachées chez Renault et ancien directeur des opérations chez Rexel, il a été débauché pour redresser la « belle endormie » qu’était l’historique société Paredes à la fin des années 2010. En 2017, l’entreprise est au creux de la vague avec un CA de 173 M€ et un EBE de 0,8 %. Mais le soleil allait rapidement briller à nouveau.

Améliorer la logistique

La recette concoctée par François Thuilleur est évidemment composée de plusieurs ingrédients, tous liés par une idée-force : l’investissement. L’investissement dans la supply chain tout d’abord avec un nouvel entrepôt de stockage de 20.000 m² à Saint-Quentin-Fallavier, « qui nous a beaucoup aidés pour répondre à la demande pendant la crise covid, commente le PDG. Paredes est aujourd’hui l’entreprise de la profession qui a le stock le plus important. Il atteint 52 M€ », détaille le dirigeant.

Lancer l’e-commerce

La société a également beaucoup investi dans le digital et mise sur l’e-commerce, qui apporte plus de rentabilité. « En un an, nous enregistrons déjà 18 % des commandes sur paredes.fr et nous atteindrons sans doute 25 % à la fin de l’année ».

Booster la production

Enfin, l’activité de production de l’entreprise a été largement boostée avec l’optimisation et l’achat de machines pour la fabrication de produits en ouate et dernièrement une ligne de fabrication de savon. « Cela nous procure une sécurité d’approvisionnement, confie François Thuilleur et une marge supplémentaire qui alimente nos capacités d’investissements ».

Motiver les salariés

L’investissement est également humain puisque le PDG de Paredes a décidé de suivre la règle des trois tiers concernant l’attribution des résultats. Ainsi, les salariés touchent-ils dorénavant un tiers des bénéfices. Mieux, le capital est désormais ouvert aux salariés. 400 des 600 salariés français (50 travaillent dans une entité italienne) ont souscrit pour un total de 3,4 % du capital. « J’espère atteindre 10 % prochainement », annonce le PDG qui voit dans cette mesure une source majeure de motivation pour les forces vives de l’entreprise.

Objectif 500 M€

Les objectifs du plan de développement « Défi 2022 » ont été dépassés tandis que se dessine un nouveau plan dénommé « Cap N° 1 » qui vise à atteindre les 500 M€ en 2030. La stratégie repose toujours sur une ardente croissance organique mais elle est très largement amendée d’ambitions en termes de croissances externes cette fois-ci. Des négociations sont déjà en cours en Suisse mais aussi en Allemagne. Car c’est bien l’Europe qui est visée et plus particulièrement l’Europe du Nord qui dispose d’un plus fort pouvoir d’achat.

  • Alban Razia

Paredes 

Activité : négoce et fabrication de produits d’hygiène  

Pdg : François Thuilleur 

Siège : Genas (Rhône) 

CA 2021 : 214 M€ 

Effectif : 650 personnes (dont 50 en Italie)

Haut de page