L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Jeudi 11 Août 2022

Prix de l’Entrepreneur de l’Année AVEC EY

Thibault Honegger et Florian Larramendy (Netri) : "Les organes sur puce, accélérateurs de recherche"

Thibault Honegger et Florian Larramendy, cofondateurs de Netri.

Thibault Honegger et Florian Larramendy, cofondateurs de Netri.

Créée en 2018 à Lyon par Thibault Honegger et Florian Larramendy, la deeptech Netri est l'une des rares en Europe à s'être positionnée sur les organes sur puce. Mêlant ingénierie, biologie et digital, la start-up s'apprête à entrer en phase industrielle, à la faveur d'une levée de fonds de récente de 8 millions d'euros.

Thibault Honegger est tombé dans « la marmite des organes sur puce » lorsqu'il était aux Etats-Unis, pour ses études au MIT. « J'ai participé à la création des premiers dispositifs », se souvient celui qui, rentré en France, a décidé de créer sa propre start-up autour de ce sujet d'avenir pour la médecine, et notamment pour la neurologie sur laquelle s'est d'abord positionnée Netri. Son dirigeant étant en effet sensibilisé au sujet par un grand-père atteint de sclérose en plaques. En 2018, il s'associe avec Florian Larramendy, autre expert du sujet, et lance Netri.

Trois ans de R & D intense

Depuis trois ans, au sein du Centre d'innovation de Lyonbiopôle, la start-up travaille au développement de ses dispositifs composés, d'une part, de dispositifs microfluidiques et, d’autre part, de cultures cellulaires humaines. Ses organes sur puce permettent de créer des modèles humains in vitro « standardisés et prédictifs ». « Ils sont destinés à l’industrie pharmaceutique, aux sociétés de services R & D pour les sciences de la vie et la recherche académique », précise Thibault Honegger qui a vu la demande pour ses dispositifs exploser en 2021.  « Nous avons vendu plus de dix dispositifs pour des applications dans les domaines neurologiques, cosmétiques et de la nutrition ».

Les organes sur puce permettent aux industriels d'aller plus vite dans leurs recherches

« Nous créons en quelque sorte des avatars biologiques avec de vraies cellules humaines. Les organes sur puce permettent aux industriels d'aller plus vite dans leurs recherches, en anticipant l’efficacité d’un traitement innovant, accélérant les phases de recherche précliniques, tout en limitant les tests sur les animaux », poursuit-il.

Netri vient de finaliser un tour de table de 8 millions d'euros qui lui a permis de recruter : « Nous sommes quarante personnes aujourd'hui dans l'entreprise et arrivons à faire communiquer entre eux un geeek, un plasturgiste et un expert en biologie cellulaire », sourit le président de Netri qui va également passer à la phase industrielle. Car la demande est là, portée notamment par la législation : « En 2021, le Sénat américain a reconnu que les organes sur puce pouvaient être utilisés pour les études cliniques (...). Le Parlement européen est aussi en train de légiférer à ce sujet », explique Thibaut Honegger qui, d'ici la fin de l'année, pourra donc fournir des dispositifs complets.

Avant d'envisager, à horizon 2024, un investissement plus conséquent dans son propre site de production. Un projet estimé à 30 millions d'euros que Netri espère financer en rentrant en Bourse.

Netri

Activité : développe et conçoit des organes sur puce

Président : Thibault Honegger

Dg : Florian Larramendy

Siège : Lyon

CA : NC

Effectif : 40 personnes

Haut de page