L’actualité économique en Auvergne-Rhône-Alpes

Vendredi 01 Juillet 2022

Prix de l’Entrepreneur de l’Année AVEC EY

Khaled Al Mezayen (InovaYa) : "Donner accès à l’eau pour tous et préserver la ressource"

Justine Vidil, Guillaume Lonchamp et Khaled Al Mezayen, cofondateurs d'InovaYa.

Justine Vidil, Guillaume Lonchamp et Khaled Al Mezayen, cofondateurs d'InovaYa.

Fondateur d’InovaYa avec Guillaume Lonchamp et Justine Vidil, Khaled Al Mezayen s’est donné pour mission de pérenniser l’accès à l’eau potable dans les territoires reculés ou en conflit, tout en maximisant la réutilisation des eaux de process de l’industrie.

L’histoire d’InovaYa commence il y a dix ans. Dans le cadre du conflit syrien, Khaled Al Mezayen, pharmacien industriel, part en mission humanitaire dans un camp de réfugiés en Turquie. C'est lors de cette expérience qu’il est sensibilisé aux problématiques d’accès à l’eau potable. En effet, « elle est acheminée par des bouteilles en plastique et des camions-citernes, alors qu’une rivière se trouve juste à côté du camp », explique le jeune homme. Face à ce constat, il fonde en février 2018 avec ses deux associés, Guillaume Lonchamp et Justine Vidil, InovaYa. L’idée ? Développer des unités mobiles de filtration de l’eau, qui agissent soit sur les eaux de surface, soit en bout de chaîne, afin de sécuriser les arrivées d’eau. Si garantir l’accès à l’eau potable est une chose, les trois entrepreneurs doivent aussi répondre à l'enjeu de protection de cette précieuse ressource, intimement lié à la problématique d’accès à l’eau potable. De ce fait, depuis 2019, ils travaillent avec les industriels « en les accompagnant sur la réduction de leur consommation d’eau et la création d’usine sans rejet liquide, qui vise à réutiliser les eaux de process des usines ».

Breveter les savoir-faire d’InovaYa

Depuis 2020, InovaYa collabore avec le groupe Saur et répond à différents appels d’offres de délégation de service public. En plus de l’hexagone, les fondateurs d'InovaYa ont déployé leurs technologies à l’étranger et dans les DOM-TOM. En Guadeloupe par exemple, InovaYa répond à une problématique de sécurisation de l’eau contaminée « à cause de la pollution à la chlordécone notamment ».

Khaled Al Mezayen, Guillaume Lonchamp et Justine Vidil, qui ont déjà déposé leurs brevets pour protéger leur innovation, viennent par ailleurs d’obtenir un financement du FID (Fonds d'Intervention pour le Développement). Cet somme leur permettra, grâce au soutien d’ONG comme Solidarité Internationale, de déployer leur innovation au Soudan du Sud.

InovaYa

Activité : traitement et réutilisation de l'eau 

Cofondateurs : Khaled Al Mezayen, Justine Vidil et Guillaume Lonchamp

Siège : Lyon

CA 2021 : 400 000 

CA prévisionnel 2022 : autour de 2 M€

Effectif : 15 personnes

Haut de page